#Gaulois? Non merci, « #Bantou » je suis et je reste. Mes excuses aux ancêtres #Hongrois de…

tous-nos-ancc3a8tres-nc3a9taient-pas-des-gauloisIl faut croire que Nicolas Sarkozy a un problème avec ses ancêtres. Collé aux basques du Front national, l’ex-résident de l’Élysée a déclaré:

«Si l’on veut devenir français, on parle français, on vit comme un Français » -Jusque là ça me va-. « Nous ne nous contenterons plus d’une intégration qui ne marche plus, nous exigerons l’assimilation ». On va dire qu’il s’est « assimilé tout seul » avec toutes les casseroles qu’il traine. « Dès que vous devenez français, vos ancêtres sont gaulois. J’aime la France, j’apprends l’histoire de France, je vis comme un Français », doit se dire celui qui devient français ». Il se répète, à Fran-con-ville.

Partant du principe que la république n’a aucun problème avec mon éducation, héritage de mes ancêtres les Bantous d’Afrique, je ne vois pas l’intérêt de les renier. Les Gaulois ne m’ont rien demandé, Marianne non plus d’ailleurs.

rama-yade-nicolas-sarkozy-gauloiserie

[Et Paf!] Donc « non merci ». Il faut dire que mes ancêtres sont trop vieux pour devenir « orphelins » de leur propre descendance. Au fait, une question vite fait bien fait sur « nos ancêtres les Gaulois »: ils étaient chrétiens (ou pas)? ...

Faut rigoler, mais sans oublier de présenter nos excuses aux ancêtres #Hongrois de Nicolas Sarkozy.

« Chers Ancêtres Hongrois de Nicolas de Nagy-Bocsa, on vous prie de bien vouloir accepter toutes nos excuses pour la peine qu’il vous cause avec ses gauloiseries. Chers ancêtres Hongrois du Papa de P’tit Louis, la belle éducation-à-la-française n’est pas responsable des billevesées de votre descendance en France, il est devenu pénible depuis qu’on l’a viré de l’Élysée en 2012. Président de la république, il était très fier de vous, le disait avec joie comme en juillet 2006 pas loin de vos terres: « Mes racines sont à Salonique!« . Depuis, il a paumé un truc en route, deux. Mais rassurez-vous chers ancêtres Hongrois du mari de Carlita, on va le garder avec nous, il a la nationalité française, il est chez lui. Mais si d’aventure vous savez « comment faire -un truc de famille- pour le rendre compatible avec la république« , merci de vite nous aider, on n’y arrive plus! Non, mes ancêtres les Bantous n’ont pas de gri-gri pour résoudre ce cas de figure, on va continuer nos recherches, le CNRS est sur le coup. Bref, toutes nos excuses chers ancêtres hongrois du Président du Parti les Républicains, c’est pas de votre faute, on le sait. Cordialement (.) »

Signé: @bembelly le #Bantou…

./…

À Matignon, les soldes continuent: « Tout pour les entreprises » et rien pour les français …

Fin du quinquennat et toujours la même musique: « Il faut faire des économies, il faut aider les entreprises! faut réduire le coût du travail !». Nouvelle-nouvelle offre du gouvernement aux entreprises en plus des milliards d’euros de baisses de charges et d’impôts dans le cadre du Pacte de responsabilité, – qui comme chacun le sait, est un véritable fiasco -.

Le taux d’impôt sur les sociétés (IS) est actuellement de 33,3% en France et passera à 28%, – c’est à dire, des recettes en moins pour les finances publiques, le savoir-. A moins d’une nouvelle ponction fiscale sur les ménages pour compenser ce manque à percevoir, il faut se poser la question  du combien ça coûte et qui va payer. Cette mesure vise, semble t-il, l’éternelle compétitivité des entreprises, soit. Mais à la fin d’un mandat et pour les résultats déjà observés, « il faut être con ou prisonnier de l’idéologique libérale pour croire que les « copains MEDEF » – qui jusque là rechignent à créer de l’emploi – vont se *décarcasser* pour embellir les statistiques d’une économie bien mal en point, et de facto,  « faire le jeu de la copie de leur champion Nicolas Sarkozy » désormais de retour ». Mon avis.

« Tout pour les entreprises sans contrepartie » [Manuel Valls], contre le  « Tout pour la France -ou pour ma gueule-«  [Nicolas Sarkozy] et dans les deux cas, « rien pour les français! ». Décidément, la « guerre des Droites » est une longue période de solde sans fin. Une autre politique est possible, le réalisme économique n’est pas la panacée de l’ultra-libéralisme, non. Bien relire Paul Krugman pour s’en rendre compte. Battre la droite en 2017 ne se fera pas avec la faiblesse d’un bilan quinquennal que personne ne conteste. Entre deux droites, le choix d’une bonne Gauche s’impose désormais.

./…

Nicolas [#Sarkozy], « ici la voix… » 

Ne surtout pas s’inquiter pour Nicolas Sarkozy, il « sent » des « choses« , comme en 2012 avec linversion de la courbe face à F.Hollande, déjà. Il faut croire que sa recente rencontre avec le Roi d’Arabie Saoudite -au Maroc- l’a boosté. On se demande ce qu’il lui voulait à Salmane Abdelaziz Al Saoud, Roi du pétrole. On se le demande. Peut-être bien qu’ils ont fait un tour dans le désert marocain, et que Sarkozy a entendu le souffle des dunes lui dire: « Nicolasici la Voix, je sens monter la vague, je sens bouger les plaques tectoniques, j’entends la France suffoquer…« . Peut-être.

La voix, ça Trump énormément…

./…

Quand « Sarkozy d’Arabie » veut *déplacer* la Tunisie et stigmatise l’Algérie… #Sarkonisie

En visite à Tunis ce lundi 20 juillet, Nicolas Sarkozy, perché sur son projet Union pour la Méditerranée de 2008 (un vrai fiasco), s’est lancé dans une nouvelle diatribe à la hauteur de son précédent raté diplomatique sur « l’homme africain, pas assez entré dans l’Histoire« .

Après l’Histoire, le voilà qui se lance dans la Géographie en Tunisie et s’épanche sur ses malheurs, liés –à l’entendre– à sa proximité avec ses voisins, particulièrement l’Algérie: « La Tunisie est frontalière avec l’Algérie, avec la Libye ce n’est pas nouveau, vous n’avez pas choisi votre emplacement », [NS, Tunis, 20 juillet 2015]. Choisir son emplacement comme une place du marché? Première nouvelle, je découvre… La suite de la Sarkomatie dans cette vidéo Medeinbas.

Il veut peut-être en faire une île qui sait,  «la Sarkonisie»!, une solution pour une Tunisie sans problème, comme la Libye! Et « la rue arabe » –comme il dit– applaudira à nouveau «le Grand Sarkozy d’Arabie!» Se permettre de stigmatiser l’Algérie, c’est de «la grande diplomatie à la Sarkozy». Il faut se souvenir qu’entre 2007 et 2012, il nous avait fâché avec la terre entière, les Tunisiens déjà, lorsqu’il voulait envoyer « le savoir-faire, reconnu dans le monde entier, de nos forces de sécurité» pour sauver les soldat Ben Ali avec la complicité de Michèle Alliot-Marie, avec l’Amérique latine (Mexique, affaire Florence Cassez), avec l‘Afrique (l’homme Africain, Discours de Dakar), avec Zapatero (Espagne), Obama(USA), Angela Merkel (Allemagne), et tout le G20 (Avril 2009, quand il se voyait Maitre du monde) etc. Ce comportement explique certainement l’absence de résultats diplomatiques (zéro otage libéré après les infirmières bulgares) et économiques (zéro avion rafale vendu). Et le voilà qui remet une couche! Décidément, la géographie (politique) et Sarkozy, ça fait trois. Deux? Non, à ce niveau d’approximation, deux ce n’est pas assez, trois, c’est déjà une clémence…

(…)

Manuel Valls, nouveau chouchou du Figaro? … #Présidentielle2017

Le très Sarkozyste journal de Droite Le Figaro édite un sondage (commandé et payé à Opinion Way) sur le favori pour la présidentielle 2017. Et le Winner is Nicolas Sarkozy? Non, Manuel Valls!

2015/06/img_1760.png

Quand le Figaro commande un sondage exclusif à la UNE, ce n’est pas sans une arrière pensée (politique) et comme par hasard, le jour de l’ouverture du 77ème Congrès du PS, c’est dire, le tiiming est parfait. Et le Figaro a raison: dans une primaire chez « #LesRépublicains de Droite », Manuel Valls a toutes ses chances face à un Sarkozy en difficulté. Aussi, si l’horloge parlante de la Droite, a désormais un penchant pour l’actuel locataire de Matignon (qui selon le même sondage n’a aucune chance de l’emporter en 2017), alors, Gloire à Manuel Valls! En effet, devenir le préféré de la Droite, le nouveau chouchou devant les historiques (Sarkozy, Juppé, Le Maire, Fillon, Copé, etc), ce n’est pas rien, un véritable exploit, le féliciter. Petit rappel (vidéo Extimités politiques, 10 avril 2012).

Sinon, le jour où le Figaro militera pour la victoire de la Gauche, ou dira du bien de François Hollande, voire du Parti socialiste, on pourra vraiment s’inquiéter. Tout va bien, sondage «poisson pilote» ou «comment éliminer la Gauche avant le 1er tour de la présidentielle 2017».

(…)

« Jeudi noir » pour #Sarkozy: les juges valident les «écoutes téléphoniques», trafic d’influence…

image

«Mauvaise nouvelle pour Nicolas Sarkozy. La Cour d’appel a validé les écoutes téléphoniques dans le cadre de la procédure pour trafic d’influence et corruption qui vise l’ex-chef de l’Etat » écrit Challenges (lire). Trois ans après son éviction de l’Elysée, nouvelle gueule de bois pour Nicolas Sarkozy. Chez Alain Juppé, la journée du Bordelais-nouveau (disons, la Juppé) peut commencer.

Et c’est pas fini! N. Sarkozy vient de perdre son « Louvrier« , garde à vue.

unnamed

La France, ce pays Républicain. Jeudi noir. (…)

Identité nationale: la «Débuissonisation» de Nicolas Sarkozy…

Pendant la «dédiabolisation concertée» chez les Le Pen sur fond de crise financière – un dossier qui désormais intéresse fortement la Justice, ouverture d’une enquête pour financement illégal, soupçons d’emplois fictifs au FN, faux, etc...- Nicolas Sarkozy de son côté enclenche «l’opération débuissonisation» à fond. A Droite, les tailleurs de l’image politique bossent déjà à plein régime …

2015/04/img_1307.png

«Quand j’étais président de la République, je n’aurais pas dû parler d’identité nationale, mais dire que je voulais défendre les valeurs de la République». Erreur sémantique ou bourde politique? Nicolas Sarkozy admet également que ce dossier n’aurait pas dû être confié au ministre de l’Immigration, Éric Besson, mais à celui de la Culture, Frédéric Mitterrand. On va le croire, il ne manquerait plus qu’on érige une Église pour de pseudos confessions (politiques), et les enfants de cœur que nous sommes feront la messe.

Cochonnerie (politique): Finalement, N. Sarkozy, c’est déjà le FN…

Amen.

(…)

#Charlie a dit: Mais qui peut avoir envie de revoir cette gueule? #Sarkozy …

A part les juges pôle financier du tribunal de Paris dans l’affaire des pénalités réglées par l’UMP après l’amende infligé pour dépassement des frais de campagne présidentielle 2012, ou ceux qui entendent depuis hier le Fils Guéant dans le dossier du financement par la Libye de sa présidentielle 2007…

CBcgKzoWkAA3JSo

Bonté divine ou divine bonté, c’est au choix et à la UNE de Charlie Hebdo, l’occasion de vérifier si les Sarkozystes sont toujours #Charlie. (Humour, 2nd degré, liberté d’expression toussa). A suivre…

(…)

Cochonnerie (politique): Finalement, Nicolas Sarkozy, c’est déjà le Front national…

L’implication très marquée Nicolas Sarkozy dans cette élection départementale 2015 peut se lire comme une pré-campagne dans la course primaire qui l’opposera à d’autres candidats de droite (Alain Juppé, François Fillon, etc.), un simple tour de chauffe pour des ambitions personnelles à peine voilées. Pour cela, Nicolas Sarkozy multiplie les déclarations de plus en plus orientées «Front national» comme en 2012 quand il déclarait: «Le Pen est compatible avec la république».

Sa récente opposition supposée au Front national est un leurre car la convergence des vues entre N. Sarkozy et Marine Le Pen nous rappelle cette période sombre de son histoire politique quand il était sous l’emprise de Patrick Buisson, «Le Mauvais Génie» de l’extrême-droite qui aujourd’hui encore semble influencer la «Pensée Sarkozy». 2ème effet Kiss kool…

Deux exemples: 1. son avis contre le port du voile à l’Université témoigne de cette filiation-Buisson, 2. être opposé aux repas de substitution en fonction de la religion des parents dans les cantines d’écoles publiques (traduction: le #PorcPourTous!) confirme son adhésion-FN, une cochonnerie (politique) déjà présente chez la « fascisante » présidente du FN, Marine Le Pen Marine (avril 2014): «Nous n’accepterons aucune exigence religieuse dans les menus des écoles. Il n’y a aucune raison pour que le religieux entre dans la sphère publique, c’est la loi». Pareil, UMPFN. Cette course à la stigmatisation ne vise pas seulement les musulmans de France, je ne pense pas que cette communauté nationale soit la seule à s’abstenir de manger du porc si je ne me trompe (me corriger). Lors de la présidentielle 2012 déjà, sur d’autres sujets…

Aussi, quand le Président de l’UMP déclare: «Tant que je serai président de ma famille politique, il n’y aura aucun accord de quelque nature que ce soit avec le FN», et quand il ajoute que «le FN n’est pas d’extrême droite (..) c’est un mensonge!» c’est peut-être parce que l’Extrême-droite c’est lui, on peut décemment penser que finalement, Nicolas Sarkozy, c’est déjà le Front national

(…)

Sarkozy et Gérald Darmanin : La mauvaise éducation….

«Dans le monde politique, la politesse sera bientôt plus rare encore que la vertu car nous en sommes au point où quelques-uns, à l’UMP particulièrement, finissent par juger que mauvaise éducation égale bonne action». Exemple: Nicolas Sarkozy sur le jeune Gérald DarmaRien, récemment baffé par Manuel Valls pour impolitesse sur la personne de Christiane Taubira, Garde des sceaux. Aujourd’hui à la UNE du Lab d’Europe1, une nouvelle incitation à l’irrespect: Nicolas Sarkozy (adulte) demande aux cadres de l’UMP (adultes) de prendre exemple sur Gérald Darmanin (jeune)…

Nicolas-Sarkozy et Gerald DarmaninSarkozy Darmanin

Petit rappel à l’attention des cadres de l’UMP et du FN: L’auteur d’une tel manquement à la morale en politique peut faire l’objet de sanctions sévères sur la place publique, à l’assemblée nationale par exemple conformément à la jurisprudence Ornithorynque. Le prix du danger

 gerald-darmanin

Contre l’impolitesse, une bonne fessée. PS: L’intro de ce billet est une citation de Henry de Montherlant (Service inutile, 1935), libre adaptation by Me. Thx

Lire aussi: Gérald Darmanin (UMP) : Si jeune et déjà si …

(…)