Quand @jegoun s’énerve…

Il n’a pas aimé mon billet sur « le silence de la Gauche« , et il s’énerve.

Ouille! le Vieux Yann Savidan est très inquiet sur Facebook, Jacques Ambroise à Loudeac c’est pas mieux.

😉

Confessions intimes d’un blogueur de gouvernement…

bogueusedegouvernementCe dimanche matin, il neige, j’ai chaussé mes skis pour un slalom entre les lignes blanches de la Chronique(politique) de l’ami juan (Astérix) avant de m’arrêter devant le panneau: vie ma vie de hollondiste inquiet.

C’est un peu la mienne. Alors, je vais m’expliquer sur cette dure vie d’un blogueur de gouvernement comme le confiait Jegoun (Obélix). Permettez que je vous livre ma potion magique dans ce désormais petit village Gaulois peuplé de quelques irréductibles bataves. Il s’agit, comme le dit Sarkofrance, d’éclaircir un débat politique, devenu hystérique.

1. Approuver la politique du Gouvernement ne signifie point « valider » toute la politique du gouvernement. Certaines choses ne vont pas dans le sens souhaité, ne respectent ni le calendrier, ni les promesses de campagnes, c’est vrai. Je ne m’attendais pas non plus à un respect stricto sensu de la chose promise, il faut être con pour le penser! 5ans, c’est la durée légale d’un mandat. Je garde à l’esprit l’état de la France au soir du 06 Mai 2012, les dérives morales et le trou budgétaire que François Hollande a reçu en héritage. Après 10 ans de politique de Droite, tous les indicateurs sont au rouge. Un changement en 9 mois est impensable.

La France d’aujourd’hui ressemble à une femme violée à qui on reproche de ne pas se sentir femme. Oui, demander à une victime de viol de ne pas retomber amoureuse de suite est juste grotesque. Il faut du temps pour panser ses plaies, du temps pour se reconstruire. La Cour des comptes a rendu son rapport sur le viol aggravé de la France de ces dernières années. L’accompagner, sans compassion, c’est dans ce registre que je fonde mon action et l’acceptation du qualificatif de «Blogueur de gouvernement».

2- L’opposition interne.  Il est plus facile de jouer les « opposants », surtout en interne. Soit par réflexe (les restes de la période Sarkozy), soit par paresse intellectuelle, ou par nostalgie, c’est parfois le cas. Soutenir ce qui est décrié par la presse nécessite du courage et de la réflexion, un peu comme sur une scène de crime comme le font les « experts Manhattan» dans certaines séries télé.

C’est en cela que cette posture « blogueur de gouvernement » est intéressante. Prendre le temps de chercher des arguments contre la nouvelle opposition (interne et externe). Chercher à comprendre et accompagner le changement. Ce n’est point une «obligation morale», juste un choix. La critique est nécessaire, je vous l’accorde. La rendre systématique relève de quelque chose que j’éviterai de décrire dans ce billet pour ne fâcher personne. Je reste partisan de la «la liberté de bloguer» et donc de la riposte-critique contre les critiques. Je vais le faire plus loin dans ce billet, promis.

3-Le Changement, c’est pour quand? C’est pas Maintenant? Etc. Des questions, de l’impatience et peut être des faiblesses. Je comprends les attentes des uns des autres. Nos situations (sociales) ne nous mettent pas dans les mêmes dispositions d’attente. Ce point, je l’avais abordé dans un commentaire chez Nicolas (je me cite): « Je me sens bien dans la France de François, personne ne m’agresse à la télé, chez moi devant mes gosses. Mes origines « étrangères » ne sont plus l’alpha et l’oméga de la politique du gouvernement, je ne suis plus l’excuse, ni la « cause » des mots de la république, Enfin libre… Et cette liberté porte un nom : François Hollande. Pour moi, le rêve se lit aussi sur le volume quiétude gagné au jour le jour, depuis ce jour historique du 06Mai2012.

Blogueur de gouvernement? Oui. Au nom de la liberté, de l’égalité (on verra pour la fraternité), je confirme le fait que « le rêve français » est déjà en marche. La perception de ce rêve est à géométrie variable en fonction des attentes des uns et des autres… Ce rêve, je l’espère pour tous. Il faut du temps, celui du changement pour bâtir, dans le respect, une France toujours plus belle, toujours plus prospère, et prête pour le grand rendez-vous de la croissance. Chantier gigantesque ».

C’est là une vision très personnelle et égoïste du changement. Le changement attendu ne sera pas parfait, qu’on se le dise! S’attendre à quelques déceptions. Un tien vaut mieux que deux tu l’auras. Sur la critique comme «objet d’écrire» sur un blog ou dans un édito, je laisse ce plaisir à la Droite et à ses blogueurs. Je n’ai pas l’intention de les aider ni de les gêner. C’est dans leur forfait illimité 24/7, ils l’ont bien mérité, durée 5 ans, tacite reconduction en 2017. Il faut que « l’opposition se fasse »...

Mon « opposition » se caractérise par le « silence » ou de la « récréation verbale », J’ai opté pour le ton humour dans mes billets, c’est un choix. Un blog n’est pas un Mémoire de 3ème Cycle ou une thèse de Doctorat. Ce temps est révolu. Alors, je le  manifeste (opposition) par l’édition de billets culture, architecture, peinture, conneries ou des billets musiques. Blogueur politique n’est pas un métier, cela reste un divertissement. Faire autre chose, vivre paisiblement dans la nouvelle France, sans rage

Blogueur de gouvernement est un choix difficile à tenir me direz vous. Je pense que c’est intellectuellement plus intéressant que le « Ah! Je l’avais dit! Vous avez vu? Ils renoncent! Ah ces soc-lib-dem-bidules-truc, etc.). Ce qui est marrant, ce sont tous ces blogueurs-spécialistes-ès-quelque-chose qui pensent que leur voix ou billets vaut avis d’expert parce que «ancien blogueur de gouvernement». J’aime les lire. Il faut cependant distinguer ceux qui le font un peu de temps en temps avec des avis très justes que je partage et, ceux qui le font beaucoup tout le temps. Rien à dire sur les « Front-de-Gauche », ils sont devenus « écologistes« , « Robin-des-Landes », et oublient les classes populaires, les ouvriers. Opposition systématique. Les baptiser le Front-anti-Hollande serait juste. Les cons.

Personnellement, Je cherche à comprendre les « couacs » du gouvernement, si possible, les lire entre les lignes, pour les écrire sans chercher à convaincre. Je peux me tromper, c’est mon choix. La campagne électorale est derrière nous. Il faut du courage et un peu d’intellect pour adopter cette posture, car plus difficile. C’est surtout très amusant.

Que Dieu me protège de mes amis, mes ennemis, je m’en occupe!.

Amitiés bataves.

Guy-Alain BEMBELLY, Lyon, 24 Février 2013

Un blogueur appelle à « tuer les politiciens socialistes », #MariagePourTous

C’est un ami qui le signale via Facebook: Un blogueur anti- #MariagePourTous appelle à « tuer les politiciens PS », ces « porcs », d’un « couteau dans le ventre ». J’ai hésité à éditer ce post. Vous informer de cette dérive, signaler cet appel au meurtre, je le devais. En copie écran, le titre de son billet ..

20121108-220157.jpg

Le dernier paragraphe est sans ambiguité. « En vérité, il n’ait besoin de rien, sinon d’un coup de couteau dans le ventre de ces porcs. Ne reste qu’à surveiller leurs déplacements ou à trouver leur adresse. «  Pas de lien direct depuis mon blog. Vous trouverez assez facilement l’adresse de cet individu. En espérant que…

Blogs et liberté de la presse: Ce qu’il faut savoir…

Nous blogueurs de France et de navarre sommes considérés comme organe de presse! Rappel. Une décision du 6 octobre 2011 de la,  la Cour de Cassation a officiellement étendu le droit de la presse aux blogs.

Un article de nikopik.com étale les différentes conséquences de cette nouvelle presse. Comme vous n’aimez pas lire les liens, en attendant la réception de ma carte de presse, (😉 ) je vais reprendre ici quelques points essentiels de cette donne.

Guide pratique du blogueur, nouvel organe de presse.

Ne pas dire n’importe quoi sur un blog. Pour ceux qui ont l’habitude d’élever la voix, il faut connaitre les limites à ne pas franchir, les règles à respecter:

1. Identification du blog et de son auteur

1. D’abord, déclarer son identité à son hébergeur ou à son fournisseur d’accès lorsque c’est ce dernier qui fournit l’hébergement. Si vous payez un hébergement, ou que vous êtes abonné pour votre accès à Internet, cette obligation est déjà remplie. Si par contre vous êtes hébergé gratuitement, vous devez déclarer votre véritable identité à votre hébergeur. Un hébergement gratuit sous un faux nom est un délit, passible d’un an d’emprisonnement et de 75 000 € d’amendes. ça calme…

2. Le nom du responsable du site doit être affiché. Si le blog est anonyme et non professionnel, les coordonnées de l’hébergeur possédant votre identité doivent être affichées. Même sanction que ci-dessus: 1 an d’emprisonnement, 75 000 € d’amende.

3. Lorsqu’on insulte quelqu’un, on doit laisser à la victime la possibilité de publier gratuitement et sous 3 jours un droit de réponse,à compter de la date de réception de la demande, de toute personne physique ou morale mentionnée dans un article ou un commentaire. Donc, faire très attention même dans les commentaires! Modérez  et nettoyez vos blogs! Responsable du contenu (écriture des pages et des billets) et des commentaires publiés.

2. Responsabilité du blog/agence de presse

Quelles sont les modalités en cas de plainte ?

1. Délai.  Si 3 mois après la publication d’un billet personne n’a porté plainte, vous êtes tranquille, il ne peut plus y avoir de poursuites! Pour toutes nos conneries de la présidentielle 2012 et des Législatives, il y a prescription! Ouf.

2. Seul la victime peut porter plainte pour atteinte à la personne. Alors si le plaignant n’est pas la personne visée par les propos, on s’en tape!

3. Savoir détecter les vices de forme en cas de plainte. Les poursuites doivent respecter une législation sous peine d’être sanctionnées de nullité. Il vous faut donc un bon avocat très spécialisé pour détecter ces vices de forme. Si vous en connaissez dans votre entourage, l’inviter au bistrot dès à présent…

4. Savoir s’excuser. Il existe plusieurs types d’excuses: 1. excuse de bonne foi. Vous devez enregistrer les preuves par huissier sous 10 jours à compter de l’assignation, 2. excuse de vérité des faits. vous devez enregistrer les preuves par huissier sous 10 jours à compter de l’assignation, ne s’applique qu’aux poursuites pour diffamation, 3. excuse de provocation. Si vous injuriez suite à une injure, le délit n’est pas constitué, ne s’applique qu’aux poursuites pour injure contre un particulier.

3. Publication et interdiction

Qu’est-ce qui est interdit de publier sur un blog?

La liste des interdictions formelles est plutôt courte: – L’apologie des crimes contre l’humanité. – L’incitation à la haine raciale. – La pornographie infantile. – La provocation à commettre des crimes ou des délits. – L’injure et la diffamation.

Sur ce dernier point il y a une astuce bien vicieuse que j’ai aimé: si on vous attaque pour injure, démontrez qu’il s’agit en fait de diffamation [Mr le juge! je plaide la diffamation! Mais c’est aussi de la diffamation! – Trop tard! je l’ai dit le premier!], et inversement si on vous attaque pour diffamation, démontrez qu’il s’agit d’injure. [Mais Mr le Juge, il triche! Oui mais, c’est la loi, hips! 😉 ]

Le truc? Aucune requalification de la plainte n’est possible, et on ne peut pas vous poursuivre pour ces deux motifs cumulativement ! Il faut donc que le plaignant re-porte plainte dans les 3 mois après la publication de l’article incriminé. Elle n’est pas belle la vie?

Conclusion

Vous êtes responsable du contenu publié sur votre blog, mais aussi des commentaires. Vous devez censurer les commentaires contrevenants aux interdictions citées ci-dessus (en théorie, vous devez même les signaler aux autorités compétentes). Si un jour vous fermez votre blog, pensez bien à fermer aussi les commentaires car vous pourriez vous retrouver responsable de publications contraires à la législation.

Nouvelle liberté ou restriction de la liberté? En attendant la carte de presse qui n’est pas prévue, on en discute?

Quand une Agence de Presse censure les blogs…

Une célèbre Agence de Presse bien de chez nous, censure les billets de blogs sur le Portail d’information eBuzzing. On va l’appeler AFX, il suffit de remplacer « X » par « P » pour l’identifier (voir illustration). Aussi, nous allons vérifier l’explication donnée par EbuzzingNews sur cette censure.

Le Blogueur et ami Politeeks (joyeux anniv’) avait constaté que certains de ses billets (le flux) n’étaient pas repris sur eBuzzing, particulièrement un billet critique sur les « pratiques » peu orthodoxes de son patron, un Net-entrepreneur, autoproclamé « pigeon Libertarien » soucieux de propulser les blogs de droite au sommet des classements de son portail. Son blog personnel figure dans le dit classement, (10ème blog politique). Certains parlent déjà de « Délit d’initié en blog Major ». Comme le souligne Audrey Pulvar à propos de Valéry Trierweiller, c’est comme, vouloir être à la fois dans la photo et commenter la photo. Passons. Revenons sur notre Agence de Presse…

En réponse à Politeeks, ce mail explicatif des services com’ de eBuzzing…

20121009-195711.jpg

Je comprends pourquoi mon billet « Christian Clavier Qwerty » n’a pas été propulsé sur le Labs eBuzzing. Donc, citer notre Agence de Presse nationale est passible d’une censure sur certains portails d’information. Vrai ou faux? Si vrai, et la liberté d’expression alors? J’avoue que je ne sais pas trop quoi en penser. Plagier, c’est piquer du contenu sans mention de l’auteur. Citer une source pour étayer un argumentaire devient un délit pour l’AF(?). WTF?

Et la presse s’étonne que Twitter (un outil americain) devienne la première agence de presse. Nos tweets font désormais l’objet des rubriques sur toutes les chaînes d’info, en plus des billets déci delà . C’est pour quand les « bip » dans le 20h de Claire Chazal citant l’AFX (X=P)? Sortir de eBuzzing? Une option possible comme le pensent de nombreux blogueurs. En colère, ils s’organisent, les nouveaux pigeons arrivent…

Carpé Diem.

S’émanciper en toute netité…

Comment soigner son  »mal aux pieds » pour éviter les coups de pompe? Ma réponse est dans ce billet

Partageons mon nouvel espace d’expression |netité|. habemus! |Ce que je pense…| a une identité spécifique, bien en place, avec ses habitus et ses réseaux. Ne rien changer.

|netité|sera ma résidence de campagne sur les hauteurs, mon refuge loin des connivences. En toute liberté netité, je vais me laisser vivre au fil de mes envies, de mes passions numériques entre autres. Dire vraiment |Ce que je pense|, sans complaisance et toujours avec passion. Reprendre sa liberté.

L’adresse? |netité| http://netite.wordpress.com 

|Attention! peinture fraîche |

Z’avez lu la lettre de @_doudette ?…

 »La France, les juifs, Pépé et la mémoire »… disponible sur le…

A lire sur Le blog de Doudette. Un billet en guise de lettre de rappel. Prendre son temps…

Marouflage: changement 2 t’aime…

Printemps oblige, il faut rafraichir les murs

Pendant le marouflage du blog..

Si les murs bougent, pas d’inquietude, je perce quelques trous pour accrocher des images. Pour la poussière, revenez avec un aspirateur si vous voulez bien.

Merci de laisser les clés sous le paillasson et, d’éteindre la lumière en partant…

Aidez-moi! > Que faire de ce commentaire?…

Cette campagne électorale n’est pas ennuyeuse. Aujourd’hui j’ai reçu un commentaire  »d’une violence inouïe », pour reprendre une expression chère à Nicolas Sarkozy ( »la France traverse une crise d’une violence inouïe »).

Ce commentaire (en attente de modération) est indexé à  mon billet du 11 avril intitulé:  »François Hollande> De vraies paroles et des actes ».  Après une longue hésitation  (5 minutes), j’ai pensé vous le présenter et, avoir votre avis…

Les gens. C’est certainement le 2ème effet du sondage ci dessous qui a fini de décourager toute la Sarkozie. C’est terrible d’aller chercher si bas des raisons d’espérer. Je pardonne à Michel car, il ne sait pas ce qu’il fait…

Par contre, vous serez gentil (s’il vous plait) de me dire quoi faire:

1. Approuver, 2. Mettre en attente, 3. Marquer comme indésirable.

Merci.

Coming soon…

Reprise imminente d’activité…

Billet à venir:  » Tournures idiomatiques > Ne pas en parler » …