Bref, j’ai retweeté mon propre tweet, c’est désormais possible…. #Twitter

C’est fait. Twitter nous offre la possibilité de retweeter nos propres tweets, et j’ai testé sur smarphone (Twitter pour Android / S6Edge+). Sur PC ou Mac, ça marche aussi.

image

1. On édite un tweet, 2. On appuie sur le machin « RT » -vous remarquerez qu’il n’est plus grisé, et tadam! S’affiche deux options, « Retweeter » et « Citer ce tweet ».

image

3. Et hop retweet ! Et c’est fait. Vérification...

image

A quoi ça sert? Certains diront « à rien », d’autres, à redonner vie à un texte (ou lien) deja partagé -hors période d’affluence par exemple- pour en faire profiter un plus grand nombre. Je pratique souvent cette « philosophie » sur le net, « à la main » ou via un deuxième compte. C’est désormais officiel, #Twitter a validé la « gestion de la visibilité des tweets et messages ».

« un tweet bien partagé comme par soi-même »…

Oui, on peut le dire car le tweet n’est pas un objet à usage unique, on peut -et on doit- le faire vivre. En effet, un tweet posté à 11 heures est moins bien partagé que le même à 12heures, ou à 19 heures. Savoir élargir sa cible, « Être colleur de tweet ou disparaitre » dans la forêt des messages web, il faut choisir. C’est ce que j’appelle « l’auto-réseau », et l’ami #Twitter l’a entériné. Autre chose, cette option permet d’atteindre la cible hors fuseaux horaires – des copains au Canada (Fabien Ménilmuche)- ou en Chine (Xien Tao), etc.-, on ne pense pas assez aux copains followers d’ailleurs, c’est un tort. L’auto-retweet redonnera désormais une seconde jeunesse à un très vieux tweet qui colle à l’actu, au fait du jour, une redondance nécessaire et bien pratique, les archives

Pour finir, à défaut de se retweter, on peut partager  un billet de blog en changeant le titre, ou juste avec une phrase-clé (exemple ici: « un tweet bien partagé comme par soi-même »... ), une stratégie com’ qu’utilise l’ami Sarkofrance pour son semainier (politique)., avec « mentions » (@NomDel’invité cité ou pas dans le billet), je conseille. Aussi, j’attends les excuses de tous les bourrins qui n’ont rien compris aux internets (j’ai les noms) et qui pestaient hier contre cette pratique intelligente, les gens  « Oh le mec! il passe son temps à retweeter ses propres tweets, il n’a que ça à foutre, etc. ». Les cons, il faut peut-être que je fasse un billet (tuto)  sur les outils de partage automatique (dlv.irt) qu’utilisent tous les Community Manager (CM) et les grands médias, il suffit de suivre leur fil pour s’en rendre compte. Voila, et cékikia l’air con maintenant?

Bref, j’ai #retweet mon propre tweet. [#PS: ça ne marche pas pour les programmes politiques comme l’espèrent certains pour 2017. Difficile de copier le tweet-programme-des-autres pendant 5ans et espérer refaire le #Tweet2012 pour endormir les twittos, non.]

./…

#06Mai2012 : C’était le jour #ÇaVaMieux, et #RadioLondres savait …

FH2012 O6MAIPutain déjà 4 ans, et comment l’oublier ? Dans la vie comme en politique, le premier jour, ça va toujours mieux – ou bien-, c’est après que ça se complique. En amour c’est pareil, et il est fortement conseillé de ne garder que les bons souvenirs.

Et le 06 Mai 2012 reste un très bon souvenir, c’était le jour #ÇaVaMieux, le seul. Après une matinée dans le bureau de vote – j’étais assesseur volontaire FH2012 -, retour à la maison pour préparer la suite, le soleil était au beau fixe. Il me faut vous dire que je savais, disons, qu’on savait grâce à #RadioLondres, ce hashtag de folie qui nous alertait sur les tendances heure après heure. J’aurais pu dire « Mon RadioLondres » car –petit rappel à toutes fins utiles-, ce joyeux web qui révolutionné le Com’(politique), c’est moi! Et oui, colleur de tweet avec la complicité de l’ami Marc Vasseur et de Rémi Sabau  – J’en parle là – Non, il n’ y a pas de royalties en la matière – je ne serais pas là sinon-, mais bon,  je garde le souvenir d’une très belle -et large- citation dans un ouvrage de communication politique. Et quand j’imagine la tête des jeunes –et moins jeunes- qui s’en réfèrent aujourd’hui, des fois j’en rigole. Bref, revenons à l’Anniv’ des 4 ans de la Gauche au pouvoir car c’est de ça dont il est question même si certains préfèrent éviter le sujet, à tort, on peut en parler sans faire de bilan –pour l’instant-. Je disais (Ah zut! je viens de perdre le fil de mes idées)… Allez, direction la Salle du Transbordeur (Lyon) ou se tenait la fête de la Rose genre « on va gagner!». Avec les enfants, les tatas, les cousins et cousines, etc, en famille, on ne voulait rien rater du décompte final sur grand écran. Il était 19h59 et des poussières…

https://dailymotion.com/video/xqn2wy

L’Élysée venait de tomber! Ouf! Après des mois, des années de compagne -numérique- avec les copains & copines de la Team FH2012, on venait de virer Sarko! Comme c’était bien, toute cette émotion, des frissons partout. Rien que pour ça aucun regret! Non, un très bon souvenir quoiqu’il advienne. La suite n’était pas mal non plus – je cause journée du 06 mai bien entendu-. Finir dans un bon resto pour fêter l’anniversaire de «Maman», c’était une très belle soirée, la victoire de François Hollande en cadeau d’anniversaire, c’était top!

Joyeux anniversaire !

./…

Khonnerie des Blogs #KDB: Non, le Groupe n’est pas mort, il remue toujours 1 peu la paupière, la droite…

Le temps de revenir de Kinshasa, je dresse la table …

KDB Blogs de Gauche

« Je me souviens. Le groupe était nombreux. Trèèès nombreux. Et puis un nouveau est arrivé. Je résume un peu: le nouveau a pris de la place. Puis, plus de place. Puis le nouveau est devenu chef alors qu’avant y’avait pas de chef. Et puis, sans faire de bruit, quelques filles sont parties. Et quelques gars aussi. L’ambiance était pas terrible terrible…

Et puis le chef a viré en loucedé quelques personnes. Sans réaction notable. Alors il a encore viré d’autres personnes. Des gens pas dans la ligne. Enfin, je veux dire dans sa ligne, au chef. D’autres sont partis. Le grand chef blanc sait si tellement bien mieux que les petits négros ce qu’est le racisme. Le grand chef cadre sait si tellement que les ouvriers ce qu’est un salaire de merde. Le grand chef manager sait si tellement que les soutiers ce qu’est une stratégie gagnante. Bon, pour gagner, c’était pas ça et les branlées ont succédé aux roustes, aux torgnoles, aux raclées. Y’a des soutiers qui se sont fâchés et d’autres qui sont partis sans esclandre. Tu sais, comme le croyant qui cesse d’abord d’aller à l’église avant de s’éloigner toujours plus des idées religieuses et des croyances jusqu’au moment où il est devenu athée. Le chef est devenu très très chef : c’est lui qui savait. Bon, finalement le grand groupe est devenu petitissime. Et encore, faudrait dire qu’il y avait des gens qui ignoraient qu’ils étaient toujours affiliés au groupe, c’est dire à quel point ils s’en tamponnaient du groupe du grand chef. Et de ses deux acolytes. Il n’y a pas de groupe sans acolytes à côté du chef. Le groupe n’est pas mort. Du moins au yeux de l’équipe médicale. Il paraît qu’il remue toujours un peu la paupière. La paupière droite. »

Signé, «Un Partageux». Merci à lui, ça m’évitera de faire un billet, pour l’instant.

(re)lire: Il était deux fois, dans la Sainte-Église des blogs …

./…

 

Les tweets « offshores » de Jérôme @Kerviel_j: #Cashinvestigation, Sté Générale …

Pendant la diffusion de l’émission Cash investigation sur le casse du siècle #PanamaPapers, l’ex-trader et « lampiste de la société générale », Jérôme Kierviel profitait de l’instant sur twitter. Derrière son écran, il savourait l’étalage des ramifications « sociétés écrans » de son ex-employeur: La Société générale. Il est d’abord revenu sur sa « gentillesse » d’hier, extraits tweets. ..

image

image

image

image

Bref, il se moque, et c’est bien de se moquer, des fois. « Le moment présent a un avantage sur tous les autres: il nous appartient», cette phrase qu’on peut lire sur son profil twitter prend tout son sens, c’était son « moment présent », sa liberté, acquise entre Rome et Paris, une longue marche. Euphorique, notre twittos n’oublie cependant pas de remercier le journal LeMonde pour les révélations sur la Société Générale.

Tweets Kerviel

Jérôme, merci pour ce moment!

./…

#Twitter: l’autre cathédrale de #Lyon …

Cathedrale_st_jean_5828À la UNE du dernier numéro de « Tribune de Lyon«  s’affiche le « temps des cathédrales », il faut dire que ce n’est pas ce qui manque dans la capitale des Gaules. Dans ce très bon numéro que je vous recommande -achetez-le-, on apprend -par exemple- qu‘il a fallu 305 années de travaux pour construire la très belle cathédrale de Saint-Jean situé dans le Vieux-Lyon.

Il faut du temps pour bien faire les choses et ce n’était pas des feignasses même si l’on ne date l’arrivée de la main d’œuvre dite « d’origine » que beaucoup plus tard sur Lyon. –Ça c’est dit😉 -. N’empêche, c’est un très bel ouvrage avec sur sa façade la « rosace de l’Agneau«  signée Henri de Nivelle, œuvre magistrale – appelée aussi « la Rosace du couchant« – qui surplombe le portail principal et diffuse des nuances bleu-violet teintées d’or dans la nef de l’édifice, et c’est très beau.

Loin d’être virtuel, une autre cathédrale s’érige désormais à Lyon et ses artisans bâtisseurs ( @PiweeFR, @BarbaraMontero, @AntoineComte etc.) s’étaient réunis dans le cœur de la ville pour célébrer le 10ème anniversaire d’un rituel païen: Twitter! Œcuménisme des frères et sœurs en tweet, c’était bien. Frère Antoine nous le conte..

image

Oui, Twitter est une cathédrale et je suis l’un des tribuns! C’est Tribune de Lyon qui le dit, juste pour l’homélie (politique) à Lyon, mais pas que, -je précise au cas où-. Et comme me l’a dit si justement Stef’B.  ma sœur en tweet: « Tiens, ça va -encore- faire plaisir à ta mère« . Je confirme! Achetée ce matin, la Tribune de Lyon est en route direction « la gardienne du Temple », ça va lui faire sa semaine. Voila, un peu d‘histoire, de la promo et l‘auto-promo, billet FollowFriday.

Bref, Twitter n’est pas que virtuel.

./…

Tiens, le Gvt sponsorise (donc paie) pour le #TousUnisContrelaHaine sur #Twitter…

Il m’arrive de regarder les tendances #twitter pour voir les sujets à la UNE, c’est que j’ai fait en rentrant d’un apéro web avec des amis de la team #Twitter10Lyon pour fêter le #Twitter10Years, les 10 ans du réseau social. Puis, je suis tombé sur ça: #TousUnisContrelaHaine sponsorisé par le Gouvernement...

Hastag TousUnisContrelaHaine sponsorisé?

Un mot dièse sponsorisé, c’est la règle, pour vendre quelque chose, etc. Mais, j’étais loin de m’imaginer que le Gouvernement aussi #LoveTwitter et paie pour la promo de ses hashtags, je ne savais pas, je découvre. Peut-être que … sur Facebook aussi? (à vérifier). En même temps,  je dis ça je dis rien.

./…

Les Z’influenceurs sur #Twitter: #Grève09Mars in #CQFD de Canal+…

Une très sérieuse étude de @itélé dans l’émission « Ce Qu’il Fallait Décrypter » nous livre les statistiques (volume des tweets) lors de la grève contre la loiTravail (ou loi #ElKhomri) du #09Mars2016.

@bembelly @itélé #09mars influenceurs2

Et grâce à MakeMeStats, un outil d’analyse qui facilite la personnalisation des indicateurs, ils ont établi le Top 5 des influences les plus visibles sur le hashtag #Greve09Mars. Chiffres et pourcentages etc…

@bembelly @itélé #09mars influenceurs.3

Et comme vous l’avez tous remarqué, je suis un Z’influent! Plus personne ne le conteste désormais, c’est @itélé qui le dit, pas moi😉 . Et tout ceci grâce ce tweet viral partagé depuis la terrasse de Twitter notre café-bar où l’on se promène même par mauvais temps smartphone en bandoulière..

@bembelly @itélé #09mars influenceurs

Nous allons donc remercier @itélé pour ce «discours de vérité» qui n’énervera personne je suppose (si ?), je remercie l’auteur de cette photo que j’ai partagé dans la précipitation sans référence (c’est mal, pardon). Et pour finir – c’est important-, je n’excuse pas @itélé d’avoir écorché mon nom. Ah non! M’appeler «Bébamli» au lieu de « Bé-mbé-lly », fallait oser, ça a fait de la peine à ma mère devant sa télé (à 10’06).

Écorcher les noms africains est une vieille tradition je sais mais bon, faites un effort les gens, à la longue ça devient vraiment pénible je vous assure. Passons. Sinon, merci d’avoir partagé ce très beau tweet qui me vaut ce statut de «Jeune et Z’influent » (Explication: c’est l’effet RT viral de MaceScaron, un gros z’influent et boum!). Juste une chose pour finir, depuis le temps que je suis un « jeune lycéen », je pense que je commence à me sentir un peu vieux quand même, enfin je crois. Mais chuuut,  ne pas leur dire, ok ?

Bref, je suis jeune et z’influent! c’est @itélé qui l’a dit.

Et ça me va. CQFD.

 ./…

Quand #Twitter manifeste contre la #LoiTravail, ça se voit …

En début d’après midi, j’ai vu passer cette image sur mon fil twitter et hop! un tweet.

 

Non, les twittos ne sont pas des « êtres imaginaires planqués derrière leurs écrans » et qui ne manifestent que digitalement par le tweet, le like, le #hashtag ou le RT. Les twittos,  c’est des vrais gens -comme on dit- des êtres « irl » capables de se faire violence et de « battre le pavé smartphone en bandoulière » pour rejoindre la grande armée des frondeurs très en colère contre les billevesées du Gouvernement.fr. Twitter,? Toujours in situ en mode reportage dans le fil d’actu, là où les choses …

Manif #Grève09Mars twitter présent

Certains le pensaient, ils ont eu tort. Bref, Twitter a manifesté contre la #LoiElKhomri in da place.

./…

Entre Cambadelis et Cécile Duflot, ça gratouille et ça chatouille …

Ce matin sur Twitter, un sujet Primaire a opposé Cécile Duflot et JC Cambadelis

Débat twitter Duflot Cambadeliss

En politique, le matin, ça gratouille et ça chatouille sur les réseaux sociaux…

./…

«Codes et (politique)»: Pablo Soto, le Geek-Manager de #Podemos …

Podemos? c’est une nuit qui bouleverse l’Espagne, une gifle dans le paysage politique, un coup de cœur, une prise de conscience citoyenne. Et derrière ce changement déjà observé en Grèce – Syriza-, un jeune homme de 36 ans: Pablo Soto, développeur web, le Geek de Podemos. Rue89 l’a rencontré à Madrid, le laboratoire-Podemos…

Pablo Soto, le geek de Podemos.png

Jeune programmateur autodidacte, il est l’inventeur du logiciel de – partage gratuit- de musique sur Internet, – Blubster qui avait séduit des millions d’utilisateurs avant que les géants Web – Warner, Universal, Sony-  l’attaquent en justice, il gagne son procès, mais six mois après, les Majors du Web font pression pour changer la loi espagnole. Énervé, il se «radicalise» – on va dire ça -. Désormais «Apôtre de la transparence», s’engage en politique et comprend très vite que  le «code informatique peut être être aussi important que le code des lois».

Après les conseillers politiques -les ex gourous-, les chargées de communication et les community Managers (CM), le «code informatique» est devenu la «nouvelle arme dans la communication politique», Podemos restructure la bonne vieille idée-2007 de Ségolène Royal – «Démocratie participative» –  avec des nouveaux outils, pour «rendre possibles les décisions collectives quand des milliers de personnes ne peuvent se retrouver ensemble dans un bâtiment pour délibérer, débattre et voter». C’est ce qu’ils qualifient de «démocratie représentative», c’est-à-dire, établir – grâce à l’intelligence informatique, la collecte d’information sur l’avis de l’électeur désormais au cœur du système -, pour un projet de société. Schéma – à peu près-.

Intégration des Geeks en politique

La qualité du «Community Manager (CM) » change, va au delà de la «veille & partage de données sur le web», dépasse les compétences utiles des «responsables web & numérique -», des rédacteurs-web, intègre les compétences de celui qu’il convient de nommer: le «Community Geek-Manager», ou plutôt,  le «Policy Geek-Manager»  – qu’on va abréger en -pGM- comme déjà –program (PGM)- chez les pisseurs de codes informatiques-.  Nous voila face à une nouvelle fonction dans la communication politique, celle qui permet codifier les programmes (politiques) en interne, pour mieux conceptualiser la porte d’entrée de l’électeur, -lire l’avis des « vrais gens »-, afin de mieux structurer les discours et projet politique. Nouvelle architecture, intégration des Geeks en politique …

C‘est ce qui manque – on peut le supposer- à Jean-Luc Melenchon et au Front de Gauche, l’éternel-futur Syriza/Podemos à la Française qui peine à freiner le départ massif des «gens-du-peuple » vers le Front national. Bref, il faut -vite- trouver un Geek à Méluche, un vrai.

/…