Nicolas & Marine: «Ébats primaires» tendance extrême-droite …

Dans le bac à sable des identitaires, une autre primaire se joue. Résumé des ébats à la UNE de Libé...

primaire-a-lextre%cc%82me-droite-marine-le-pen-nicolas-sarkozy

Tel une Tour de Pise qui penche extrêmement à Droite, la République est tirée vers le bas par Marine la courtisane – elle veut quitter le trottoir (politique) pour plus de crédibilité dans les salons huppés de la république-, et Nicolas «l’expétrant» de l’Élysée – toujours en quête d’immunité pour se défaire du «Gang des bâtards – les juges-» à ses trousses malgré son changement d’identité .

« Préliminaires 2017» ou ébats primaires, une production Populiste & identitaire, un «Je t’aime moi non plus» qui se décline en plusieurs actes: Empreinte et tradition chrétienne, Famille et Nation, Identité et Patrie, l’immigration massive, Schengen et les venants, le communautarisme et l’islam, etc. Ça se passe au Théâtre de l’Extrême-Droite, au fond du jardin de la République. Avec le Bafa Eric Zemmour dans le rôle de chauffeur de salle, ça promet

C’est ouvert à guichet fermé.

./…

Où l’on parle de la « racine musulmane de France »: Des tombes du Moyen-Âge , tournées vers la Mecque …

tombes-musulmanes-moyen-a%cc%82geOn se calme, on va parler Archéologie et Histoire de France. Twitter a exhumé un papier du Figaro du février dernier, passé inaperçu et qui relate la découverte des tombes musulmanes en France datant du moyen-âge. Oui, les analyses des ADN prélevés sur des dents et les os le confirment.

Pour vous éviter un douloureux déplacement culturel vers Le Figaro, je résume: Trois sépultures,  corps placés sur le coté et têtes tournées vers la Mecque selon le rite funéraire musulman...

img_20160912_085147

decouverte-de-trois-tombes-musulmanes-datant-du-moyen-age

A Gauche, le plus jeune, la vingtaine – on va l’appeler Ali-, au centre, on va dire Hicham, la trentaine, et à droite, le vieux Mohamed, 50 ans. Aucune trace de blessure, – ce n’était pas un meurtre ni une violence policière, donc pas de Cold Case, mort naturelle ». Trois sépultures qui constituent les premiers indices de communautés de musulmans en France entre le VIIè et le IXe siècle. Jusque-là, il n’y avait pas de preuve matérielle sur cette présence, Charles Martel, en 737, après la victoire de Poitiers contre les Sarrasins, avait effacé les traces visibles de cette présence, mais pas tout, il avait oublié de creuser le sol -avis des anthropologues-. Ne pas s’énerver. Dans la France de l’époque, les « gens » vivaient en parfaite harmonie les uns avec les autres comme l’explique cet extrait …

« Signe d’une possible co-existence de ces musulmans avec les populations autochtones, les trois tombes étaient relativement proches de sépultures chrétiennes. Et toutes ces tombes se trouvaient à l’intérieur d’une enceinte romaine qui devait délimiter une communauté urbaine » – les anthropologues -.

« Proches de sépultures chrétiennes », le Moyen-Âge et son carré musulman, la  « co-existence », c-à-d le « vivre-ensemble » et sans amalgame en plus, une leçon d’histoire. Voila pour ce « billet fouillé » sur la racine musulmane de la France, déjà compatible au Moyen-age. Je sais, le dire énerve certains, c’est le but, je vais me gêner. Pour finir, juste une chose: si on pouvait leur fiche la paix au musulmans de France avec ces histoires de « racines & des branches », etc, ça évitera aux archéologues de retourner toute la terre de France pour la contradiction sur l’existence de « Musulmans français de souche » -note d’humour l’ami Solo Niaré-.  Alors, Cap de faire mieux que les Moyenâgeux?

Billet « Culture » – c’est le Figaro qui le dit-, fait.

Amen.

./…

Amphigouri (politique): le «#Valls Camp décolonial» Vs #NYTimes, le ratage décodé …

Il a pris sa plume pour répondre à l’article « Regards changés et langues déliées » paru dans les colonnes du New York Times le 2 septembre, et comme pour la déchéance de nationalité – sur Facebook-, Manuel Valls s’est planté. C’est l’avis des décodeurs du journal le Monde qui passent sa tribune en revue …

valls-ney-york-times-decolonial

Raté! L’argu tombe à l’eau. Le « Valls Camp décolonial » – pour ne pas dire ce séminaire- n’était pas « réservé aux blancs » comme on a pu le lire çà et là. C’était une mutinerie – on va dire ça- « réservée aux personnes concerné·e·s par le racisme d’État (..) avec pour objectif de confronter les plus jeunes aux questions qui les touchent et de faire se rencontrer et travailler ensemble des groupes qui n’en ont pas l’habitude. Le camp s’inscrit – je cite- dans la tradition des luttes d’émancipations décoloniales anti-capitalistes et d’éducation populaire. ». C’est ce qu’on peut lire sur le site dédié

cdecolonial

Question: Qui avait  prévu de passer ses vacances cet été à Reims? Pas moi! Avec toute la presse autour cet événement – un vrai succès médiatique il faut dire-, il faut croire que désormais,  « ne pas recevoir des gens sobres dans une réunion d’alcooliques anonymes, c’est faire acte de discrimination, ou peut-être bien du communautarisme »On avance. Avec toute cette publicité, Manuel Valls a fini par les rendre populaire, même dans le New York Times! C’est malin. L’organisation va finir par lui offrir des tickets gratuits pour l’été 2017, il ne sera plus à Matignon, et ça lui fera des vacances. Rappel

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et cette condamnation de l’État pour racisme avéré, c’est l’oeuvre des organisateurs de ce « camp décolonial » autour de la redoutable Sihame Assbague la « Malcom X ». Voilà qui explique bien de choses. « Qui veut noyer son chien l’accuse de (…)« . Manuel Valls ou comment créer les conditions d’un repli identitaire, et comment le sacrer dans le voisinage de la Cathédrale de Reims. Genèse. Hier encore, il était question de faire barrage au Front National, aujourd’hui, c’est tout un « boulevard » qu’il leur offre avec cette récurrente phobie identitaire, ces « ridicules approximations » qui révèlent un peu plus son amphigouri (politique), et qui entachent durablement l’image de la France au yeux des américains, et du monde. Le marquis Gilbert Motier de La Fayette doit se retourner dans sa tombe.

./Lire+

Laïcité: le « Briand » rappel de Yann Moix sur la loi 1905, Art 2 …

Hier soir sur le plateau de « On n’est pas couché » de Laurent Ruquier, le pas-gauchiste Yann Moix a lu pour nous -pour vous-, les détails de l’article 2 de la loi de 1905 qui fonde la laïcité en France, avec Aristide Briand dans le texte. Petite leçon d’histoire, c’est gratuit…

Parler de la laïcité, c’est se référer à son texte fondateur, c’est respecter sa substance et l’esprit d’Aristide Briand, rapporteur de la loi. -il porte bien son nom-. Et si cette lecture ne vous convient pas, alors il serait temps de se poser la question suivante: « Êtes vous vraiment laïque? ». Y réfléchir, ça évitera à certains de passer pour des imbéciles bloqués sur la file #Droite d’un #Cenacle insupportable.

Laïcité le Briand rappel de Yann Moix sur la loi 1905 Art 2 …

Yann Moix a été brillant, comme Aristide (grand défenseur de l’idée de la grève générale – comme Philippe Martinez-, député socialiste de Saint-Étienne en 1902, très proche de Jean Jaurès, secrétaire général du Parti socialiste français et Prix Nobel de la paix en 1926). Un homme de Gauche que certains qui s’en réclament aujourd’hui n’hésiteraient pas de qualifier de … (…) – je cherche leur expression fétiche, Ah j’ai trouvé! – « d’islamo-gauchiste », sans aucun doute.

(De rien, « bande de cons! »)

./…

La laïcité otage des identitaires … [et] de #Valls. Lire, c’est du @B_Roger_Petit …

Affaire du Burkini ou l’exaspération à tous les niveaux. Ce matin, j’ai sucré mon café avec le tweet épinglé de Bruno Roger Petit, et j’ai aimé ce goût du mot juste. Dans son papier sur Challenges. fr – on va dire un Édito-, il égratigne cette bande organisée qui a pris la laïcité en otage, et se demande comment la libérer des identitaires … et de Valls.

Bruno Roger petit Laicité burkini voila

Burkini quand la laïcité est prise en otage

Manuel Valls et les identitaires même combat, c’est pas nouveau et ce n’est pas un complot,  c’est du Bruno Roger Petit: « L’image fait mal à la République. Une femme, voilée, sur la plage de Nice, encerclée de policiers menaçants, appliquant plus que de raison l’arrêté proscrivant le port du Burkini. Qu’a-t-elle fait de mal? Quelle règle a-t-elle enfreint? Quel est son crime? En vérité, rien, hormis venir s’allonger sur une plage, au milieu de gens indifférents. Et cette image fait d’autant plus mal qu’elle est le fruit d’une prétendue défense de la laïcité. Pauvre laïcité ! que de bêtises on commet en ton nom! ».

De simples « bêtises »? Peut-être bien plus. Plus loin, il pointe l’incohérence, l’absurdité et la violence de cette « politique de Gribouille », et nomme un responsable: Manuel Valls.

Burkini la responsabilité de Manuel Valls

« déshérence politique et morale », depuis le temps qu’on le dit, bienvenue dans la #Vrauche BR_Petit ! Et Bobiyé! Fini les vacances, la France is back.

./…

« Si t’es pas choqué par ces images, c’est que t’es en train de virer facho »… #WTFFrance

Quelque part en France, sur une plage cet été, une femme voit débarquer la police.

Voilà pour « la merveilleuse image que la France offre au monde en 2016 ». Oui, « si t’es pas choqué par la violence de ces images, c’est que t’es en train de virer facho » ou que tu l’es déjà. Ne cherche pas et si t’es pas d’accord c’est pareil, je t’informe c’est tout. Progressivement, l’air de rien, l’intolérance s’installe comme par inadvertance dans une société désormais identitaire. *Les valeurs de la République sont en vacances*. Et demain à qui le tour?

Une brèche est ouverte, la digue va exploser, s’en inquiéter ou pas? Indignation et colère contre cette classe politique qui accompagne, – à Droite comme chez Valls-, sans assumer complètement ce « naufrage morale de la France«  comme l’écrit Samuel – aka @Authueil – dans un excellent papier  (un très bobiyé) qui que je vous invite à lire.

Autheil Le Burkini et le naufrage moral de la France

Ce qui me choque par dessus tout, c’est l’indifférence des bons, enfin, s’il en reste. Partageons cet avis. Les autres, continuez, le Front national c’est tout droit et c’est gratuit.

(Bande de cons!)

./…

La présidentielle ne peut se limiter au choix de « celui qui appliquera une nouvelle politique de Droite »…

Faut toujours lire SebMusset même s’il blog peu ces derniers temps, c’est vrai. Et je l’ai lu sur Facebook, il s’exprime sur la présidentielle 2017

Il a raison. Sarkozy est- à la hauteur de nos attentes, c’est à dire médiocre comme lors de son passage à l’Élysée. Et c’est pour cela que nous l’avons viré au terme de la présidentielle 2012. Il n’est plus au pouvoir, et son « retour » est à mettre au crédit de ceux à qui nous avions confié la responsabilité de l’empêcher de revenir, c’est à dire, la responsabilité de ceux qui n’ont fait que l’imiter dans sa politique libérale et dans ses dérives sur les questions de société.

Aussi, pour l’échéance 2017, céder aux sirènes de la « copie carbone (politique) » et faire fi d’un désastreux bilan serait une hérésie, un non sens. A Gauche d’autres choix sont possibles et « le vote #FH2012 n’a jamais fait l’objet d’un quelconque contrat d’exclusivité ». Penser que l’électeur de Gauche va, ou sera contraint, d’entériner un « foutage de gueule » en 2017 c’est très certainement mal le connaitre, son désaveu vis-à-vis de la politique du gouvernement lors des dernières échéances électorales n’est pas à mettre au crédit de sa seule passion pour la pêche les dimanches. Non, la présidentielle ne peut se limiter au choix de « celui qui appliquera une nouvelle politique de Droite pour les 5 années à venir » comme le dénonce avec humour l’ami Seb Musset.

img_20160823_162100

Partageons son avis.

./image2

#Burkini: « Dress code imposé » ou polémique de chiffons ? …

Dessin de Plantu sur la nième polémique de chiffons dans une société en quête d’identité. Face à une menace idéologique -*extérieure avec des ramifications internes-, la République s’inflige une double peine, elle renonce et s’enferme dans des bornes étroites d’une intolérance phénoménale. Elle s’oppose à elle-même, les enfants de la république s’acharnent sur les enfants de la république. Il serait peut-être temps de s’interroger sur les dessous de cette colère que l’on refuse de nommer, et ce chiffon de la discorde n’est peut-être, au final, qu’un simple artefact qui masque des velléités beaucoup plus anciennes. Et comme l’écrit Edwy Plenel sur Médiapart … 

Burkini un vêtement comme les autres

« (…) sur une plage, chacun d’entre nous peut penser ce qu’il veut des postures choisies par les autres estivants (…), mais aucun d’entre nous n’a le droit d’imposer autoritairement aux autres son choix à la manière d’un uniforme obligatoire. Ainsi, de même que je m’opposerai demain de toutes mes forces à un pouvoir qui obligerait les femmes à couvrir leur corps dans l’espace public, de même je m’oppose aujourd’hui à ce qu’on interdise sur les plages une tenue qui les couvre parce qu’elle serait liée à une religion (…) La liberté ne se divise pas, et elle est donc aussi celle de ceux dont nous ne partageons pas les idées ou les préjugés (..) »

Je partage son avis.Et je pense que « la volonté des uns ne peut s’ériger en « dress code obligé » pour les autres ». Oui « Dieu-est-Grand (en français) », car le « boubou africain » n’est pas encore dans le viseur des chiffonniers de la républiqueDemain peut-être. Pour le boulevard FN, continuer tout droit c’est gratuit. [-Bande de cons!-]

Amen.

./…

Contre #Kerviel? Bercy « pisse violet » et se dope à la Société Générale …

Jusqu’ici, tout allait déjà très mal, puis arrive cette nomination estivale que je vous invite à lire (source: La Tribune).

Mal ou bien, ça depend pour qui. Recaser un pote? C’est normal, une pratique courante de fin cycle, surtout lorsqu’on sait que qu’on aura du mal à renouveler son propre bail pour mauvais resultats. Pour résumer, Michou-Sapin nomme à Bercy l’ex-StéGenerale et supérieur de Jérôme Kerviel pour (…) « faire barrage » dans l’affaire qui l’oppose à Kerviel? Juge et partie. Ho?

A Gauche, le dopage (politique) du Gouvernement Valls continue. « Pisser violet » en public c’est « prendre les gens pour des cons ». Lisons la réponse à cette superfétation (politique) signée Jean -Luc Mélenchon , il pisse « rouge »

C’est à perdre la raison. On n’évoquera pas le maintien en poste de notre ambassadeur des Sports actuellement sous les cocotiers à Rio dans la délégation Française, avec les frères Karabatic, malgré les démêlés avec la justice, l’exemplarité-de-Valls, les valeurs de la République et l’honneur toussa, c’était du vent! Enfin, pas pour tous. Oublions les cocotiers et revenons sous le sapin de BercyJ’attends la réaction des « fichés « S » du web (politique), les « radicalisés-des-blogs-de-Gauche« . J’attends les cris d’orfraie, ou votre indignation

./…

​“Être de Gauche”: Pour “déradicaliser” le #PS en 2017…

Difficile de ne pas constater la « radicalisation d’une certaine Gauche » depuis l’arrivée de Manuel Valls à Matignon, et nul besoin d’établir le BilanPS de cette folle épopée,  c’est déjà fait. Aussi, certaines voix s’élèvent, discrètement, à Gauche, pour l’échéance à venir. Non, en 2017, l’élection présidentielle ne se jouera pas sur la question Pépère [“Dans quel pays veut-on vivre?”], la réflexion portera sur « le type de société » et surtout, sur les « valeurs qui la definissent », le tout sans angélisme sur les menaces et autres contingences internes et externes. Être de Gauche 

Arnaud Montebourg se prépare pour 2017, il s’exprimera dans quelques jours -le 21 Août à Frangy– et nous en saurons plus sur ses réelles intentions. Dans l’attente, partageons mon avis sur cette question centrale: Être de Gauche.

« Être de Gauche », c’est se désolidariser de ces “convertis” ex-de-Gauche, c’est se détacher de ces enfants perdus de la République désormais égarés dans les nouvelles valeurs (actuelles) des extrêmes. Ils « pissent violet » – voire « bleu marine« – après avoir fait allégeance à la Droite, et sont dans l’attentat permanent contre la Gauche l’arme du « 49.3 en bandouiliere » au cri de “la Droite Akbar!”. Le plus difficile dans cette pénible “guerre des Rose”, c’est de réussir la «déradicalisation» des copains «ex-blogueurs de Gauche» désormais fichés «S» du web (politique). C’est pas gagné, ça va être compliqué, y a du boulot. Oui et nous le ferons, par amitié, pour qu’un jour ils puissent à nouveau « pisser rose » [« rouge » ou « vert« ].

Être de Gauche en 2017, ou ne pas être.

./…