Le chômage est *reviendu*! La pire hausse depuis septembre 2013 …

Soit 50.200 personnes en plus sur les listes de Pôle Emploi, la pire augmentation depuis septembre 2013, et toutes les catégories d’âge sont concernées. Au total, le chômage s’établit à 3.556.800 personnes (Catégorie A). Et encore, on ne parle pas -assez- des placements en stages qui grimpent en flèche (+16.300 encore en aout). C’est le bilan de Macron – qui s’est barré pour ne pas assumer l’effet de sa loi -, et de Manuel Valls l’autresoi disant– réformiste1er Ministre de Pépère, rédacteur en chef de la Loitravail. Elle disait quoi il y a 2 jours Marisol Touraine? 

marisol-touraine-bilan-social-cho%cc%82mage

Tout ça pour ça? C’est for-mi-da-ble!

./…

Le trou de la Sécu rebouché: Avec la «bonne Santé dedans » (ou pas)? …

14487822_ptrou-s-cuEn Avril 2014, le Plan de réduction des dépenses publiques (Montant,50 milliards d’euros) pour 2017 prévoyait des ponctions suivantes : 18 milliards d’euros d’économies de la part de l’État, 11 milliards d’euros d’économies sur les collectivités locales, et – plus important10 milliards d’euros d’économies sur l’assurance maladie, 11 milliards d’euros d’économies  sur les dépenses de protection sociale. Nous y sommes, presque.

Et l’on apprend que, « le déficit de la Sécurité sociale (régime général et fonds de solidarité vieillesse) devrait fortement se réduire en 2016, à – 7,1 milliards d’euros, son plus bas niveau depuis 2002. Cette année-là, le déficit avait atteint -4,8 milliards d’euros. Le déficit du seul régime général (maladie, accident du travail, retraite et famille) serait divisé de moitié par rapport à 2015 pour atteindre -3,4 milliards d’euros grâce à un accroissement des recettes ». Bonne nouvelle ?

le-trou-de-la-secu-en-2017-et-cela-a-des-effets-tres-concrets-sur-votre-vie

Oui, des effets très concrets sur nos vies, sur notre santé, et ce n’est pas peu dire. Après avoir imposé 3,4 milliards d’économies en 2016 – déremboursement de certains médicaments, hausse du prix de la consultation, etc.-, l’équilibre ne sera atteint en 2017 qu’au prix de 4 nouveaux milliards – nouveau coup de rabotc’est à dire …

  • Moins de lits d’hôpitaux: Virage « ambulatoire » avec suppression des lits d’hôpitaux en renvoyant les patients plus vite chez eux, voir le jour même.
  • Baisse des frais de fonctionnement: Maîtrise de la masse salariale, et rationalisation des politiques d’achats.
  • Moins de prescriptions médicamenteuses, plus de génériques : Le premier poste de réduction des dépenses provient de la diminution des prescriptions, et de l’augmentation des médicaments génériques…
  • Moins d’examens médicaux: scanner, IRM, échographie, etc.: Il va falloir s’armer de patience, ou apprendre à insister lourdement pour faire un examen médical…

 

trou-de-la-secu

Mon avis: Avant de se réjouir sur cette *réduction des déficits*, il faut prévoir une nouvelle « contribution santé » dans votre budget d’ici 2017. Et on ne se posera pas la question de l’affectation des économies réalisées (CICE, Pacte de responsabilité, etc). Comme l’a dit Marisol Touraine, « Le trou est derrière nous », – on le savait😉 -, peut-être bien avec «notre bonne santé dedans».

actualite-societe-faute-dargent-et-par-pudeur-les-plus-pauvres-sacrifient-leur-sante

« Le malade est mort, nous avons vaincu le virus, youpi! » a écrit quelqu’un sur Twitter. Médecin Molière, presque. Oui, faute d’argent, certains renoncent, « être bien portant risque de devenir un luxe qui ne sera pas à la portée de tout le monde ». Demain, les « malades qui s’ignorent » ne seront plus forcement imaginaires. Le semainier (politique) de Sarkofrance aborde le sujet avec plus de détails, à lire.

./…

1ère édition « Rencontres #Africa2016 »: Le Forum économique de tous les défis, Paris.

Les Rencontres Africa2016, c’est la plus grande manifestation économique organisée en France sur l’Afrique. Avec le concours conjoint du ministère des Affaires étrangères et du Développement international et du ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, en collaboration avec AfricaFrance, et le Conseil économique, social et environnemental (CESE). Cette 1ère édition des Rencontres Africa 2016, à Paris, les 22 et 23 septembre 2016, ambitionne de mettre en lumière les défis majeurs du continent africain et ses nombreux atouts auprès des PME françaises pour poursuivre les chemins de croissance.

   ctbhjenwyaejg4g ctbftlqwcaarlov

cs89dqmwaaagzmi

cs9u1qhwiaajed0

Deux jours de programme de haut niveau, avec de nombreux de capitaines d’industrie français mais aussi africains, les rencontres Africa 2016 ouvriront les pistes de renouvellement des relations commerciales et de nouveaux modèles de partenariats économiques, pour une croissance partagée.

En savoir+ via @AfricaFrance / Marion Scappaticci

./…

La «violence fiscale» faite aux ménages et «l’offre» aux entreprises: le bilan…

«Libération» nous propose le bilan  fiscal du quinquennat, une analyse comparative des hausses (ou baisses) d’impôts entre Ménages & Entreprises, sur ces 5 dernières années ….

Constat: C’est une violence faite aux ménages. Avec une hausse des prélèvements (plus de 30 milliards d’euros) supportée par le contribuable depuis le début du quinquennat, avec une phase d’accélération par le gouvernement Valls -depuis 2014-. Une pratique déjà bien en marche sous Nicolas Sarkozy -milieu de mandat- pour « soutenir » l’entreprise. Un choix politique, peut-être bien sur recommandation d’Emmanuel macron, conseiller économique de F. Hollande dès 2012 à l’Élysée, puis Ministre de l’économie. C‘est l’autre grand acteur ce quinquennat, chargé de l’économie depuis 2012.

Malgré les discours, la course folle des prélèvements obligatoires des ménages ne faiblit pas, tendance à la hausse jusqu’en 2017. Et les entreprises se frottent les mains, l’état de grâce continue. Désormais en France, ce sont les ménages qui « financent » l’entreprise et sans contrepartie sur l’emploi. On peut le dire – , et à l‘insu de leur plein gré, comme on dit-.

C’est la nouvelle péréquation des recettes publiques après ponction fiscale, c’est ce que Manuel Valls appelle « les réformes », une orientation très libérale au cœur de la théorie de l’école Gattaz de la pensée économique, c-à-d, « la politique de l’offre -aux entreprises-« , un pari perdu

./…

Le « penseur de Biraben »: Maitena, l’ex de canal+ innove …

Sur son profil Twitter: « ne Travaille plus. pense. ».

img_20160903_000249.png

Le penseur de Rodin, on connait, « le penseur de Pôle emploi » – ou de Biraben– c’est nouveau

Avec tous « les penseurs que compte la France« , j’ai du mal à comprendre qu’on ne trouve pas une solution pour éradiquer le chômage. Il ne manquerait plus qu’on les accuse de ne pas suffisamment penser à leur difficile situation, ou de réfléchir. Avoir le « chômage facile« , avec de bons émoluments, mieux payé qu’un actif..

« le chômeur ne Travaille plus, donc il pense « / Mais à quoi? …

C’est Maitena qui le dit. Je pense qu’elle se moque, enfin je crois. Une pensée pour les chômeurs – involontaires, de longue durée, en fin de droit, etc- qui n’ont pas « le temps de penser »

./…

À Matignon, les soldes continuent: « Tout pour les entreprises » et rien pour les français …

Fin du quinquennat et toujours la même musique: « Il faut faire des économies, il faut aider les entreprises! faut réduire le coût du travail !». Nouvelle-nouvelle offre du gouvernement aux entreprises en plus des milliards d’euros de baisses de charges et d’impôts dans le cadre du Pacte de responsabilité, – qui comme chacun le sait, est un véritable fiasco -.

Le taux d’impôt sur les sociétés (IS) est actuellement de 33,3% en France et passera à 28%, – c’est à dire, des recettes en moins pour les finances publiques, le savoir-. A moins d’une nouvelle ponction fiscale sur les ménages pour compenser ce manque à percevoir, il faut se poser la question  du combien ça coûte et qui va payer. Cette mesure vise, semble t-il, l’éternelle compétitivité des entreprises, soit. Mais à la fin d’un mandat et pour les résultats déjà observés, « il faut être con ou prisonnier de l’idéologique libérale pour croire que les « copains MEDEF » – qui jusque là rechignent à créer de l’emploi – vont se *décarcasser* pour embellir les statistiques d’une économie bien mal en point, et de facto,  « faire le jeu de la copie de leur champion Nicolas Sarkozy » désormais de retour ». Mon avis.

« Tout pour les entreprises sans contrepartie » [Manuel Valls], contre le  « Tout pour la France -ou pour ma gueule-«  [Nicolas Sarkozy] et dans les deux cas, « rien pour les français! ». Décidément, la « guerre des Droites » est une longue période de solde sans fin. Une autre politique est possible, le réalisme économique n’est pas la panacée de l’ultra-libéralisme, non. Bien relire Paul Krugman pour s’en rendre compte. Battre la droite en 2017 ne se fera pas avec la faiblesse d’un bilan quinquennal que personne ne conteste. Entre deux droites, le choix d’une bonne Gauche s’impose désormais.

./…

Baisse du chômage? Faut revoir les chiffres au ralenti …

Baisse *surprise* du chômage au 2e trimestre 2016, pour une surprise c’est une surprise! (l’avis de l’INSEE). Le taux de chômage a baissé de 0,3 point au deuxième trimestre, passe à 9,6% de la population active en France …

IMG_20160818_212247

Pour éviter les “youpiii!«  qu’on risquerait de regretter à la rentrée, il est intéressant de *revoir les statistiques du chômage au ralenti*. C’est ce qu’a fait LeMonde.fr, je résume.

Infographie AFP

Une *baisse surprise* qui impose la prudence car se situe dans la marge d’erreur de l’indicateur (+/-0,3 point). On peut se tromper. Sur le total de 2,767 millions de chômeurs en métropole, il faur savoir que:

1. Le chômage de longue durée s’établit à 4,3% de la population active, comme au trimestre précédent,  n’a donc pas bougé.

2. Faible baisse du nombre d’inscrits sur les listes (-5.300 en catégorie A), c-à-d, des personnes souhaitant travailler ne sont pas comptabilisées parce qu’elles ne cherchent pas *activement* ou ne sont pas *disponibles immédiatement* (peut-être bien en vacances dans la famille pour se refaire une santé à moindre frais, le chômage tue). Ils étaient 1,5 million à la mi-2016, un nombre en hausse de 29.000 sur le trimestre et de 43.000 sur un an, mais le chômage baisse nous dit-on.

3. Le nombre de personnes en sous-emploi, c’est-à-dire qui souhaiteraient travailler davantage, est en hausse (+0,3 point), à 6,7%. Il s’agit pour l’essentiel, de travailleurs à *temps partiel subi* – c-à-d, je décide quand tu bosses, surtout avec la #Loitravail, t’as pas intérêt de bouder. Patron power)

[Note: Cette “baisse miraculeuse” n’a aucun lien avec la récente visite de Bernard Cazeneuve à Lourdes -non, il faut pas exagérer non plus-].

4. Cette baisse reste cependant très éloigné du niveau d’avant la crise de 2008 (6,8% avant que Sarkozy n’explose les compteurs,  » baisse tendancielle du taux du chômage ». Déjà une « appellation d’origine contrôlée »). On va attendre la « baisse normale du chômage ».

Et comme par hasard (paragraphe très mauvaise foi, mais pas vraiment) François Hollande avait conditionné son sa candidature 2017 à une baisse « crédible » du chômage en 2016. Il sera candidat et à défaut d’avoir du bol, le perlimpinpin (politique) est une option. Et lorsqu’on regarde la UNE du Canard de début Août 2016, on peut se poser des questions sur ce « miracle« .

IMG_20160822_222012

Dans le domaine du chômage, la lecture des chiffres au ralenti est une nécessité contre la cécité des effets d’annonce.

./…

#LoiTravail: 187.000€ d’amende pour refus de bosser le #14Juillet. #ÇaVaMieux! …

On vous l’avait dit, mais vous: « Ah ben non sale vrauchiste! Ça va être bien pour les p’tits patrons, faut libérer les énergies, en finir avec les blocages qui pénalisent l’économie toussa, etc. ». Les gens…

Le pauvre, il pensait bien faire par respect pour les trois couleurs, « Jour de la fête Nationale », mais non: « Pour ne pas avoir imposé à mes salariés de venir travailler le 14 Juillet, voici mon amende: près de 187 000 € ! » Patrick Brun, gérant d’un restaurant près de Toulon (Var), est furieux, on peut le comprendre.

#ÇaVaMieux n’est ce pas! Vive la #LoiTravail! (En savoir+, dans les commentaires, à lire)

./LeParisien

À l’Août, « taux du terrorisme » et hausse du chômage. Faut-il planquer ou cacher? …

Ces derniers mois en France, deux « actualités » bien distinctes et sans aucune correlation, sont en très forte hausse : 1. Le chômage, jamais en vacances et 2. Les attentats terroristes, en très forte hausse. Dans les deux cas, se pose « le problème de leur visibilité dans l’espace public. À l’Août -ou à la UNE du mois d’août si vous préférez, marche aussi en anglais (Out)- [reprenons] À l’Out, le Canard dévoile « le visage planqué de 500.000 chômeurs » chez Pôle emploi, et CharlieHebdo enchaine sur la visibilite (ou pas) du visage des terroristes

« Planquer » les chômeurs, c’est mal. Pour les bâtards identitaires de Daesh -les terroristes-, je demande votre avis :

Question: Fautil planquer ou cacher? 

Vous avez 4 heures. Le passage chez le buraliste est autorisé, et pas la peine de chercher un lien entre ces deux « fléaux », sauf si vous êtes champion de #PokemonGo.

./…

Art.49 #Valls de 3: Loi #Travailforcé …

Photo_2016-07-20_05-02-39_PM

On pose ça là, pour les archives. ./.

Source : Art.49 #Valls de 3: Loi #Travailforcé …