À Matignon, les soldes continuent: « Tout pour les entreprises » et rien pour les français …

Fin du quinquennat et toujours la même musique: « Il faut faire des économies, il faut aider les entreprises! faut réduire le coût du travail !». Nouvelle-nouvelle offre du gouvernement aux entreprises en plus des milliards d’euros de baisses de charges et d’impôts dans le cadre du Pacte de responsabilité, – qui comme chacun le sait, est un véritable fiasco -.

Le taux d’impôt sur les sociétés (IS) est actuellement de 33,3% en France et passera à 28%, – c’est à dire, des recettes en moins pour les finances publiques, le savoir-. A moins d’une nouvelle ponction fiscale sur les ménages pour compenser ce manque à percevoir, il faut se poser la question  du combien ça coûte et qui va payer. Cette mesure vise, semble t-il, l’éternelle compétitivité des entreprises, soit. Mais à la fin d’un mandat et pour les résultats déjà observés, « il faut être con ou prisonnier de l’idéologique libérale pour croire que les « copains MEDEF » – qui jusque là rechignent à créer de l’emploi – vont se *décarcasser* pour embellir les statistiques d’une économie bien mal en point, et de facto,  « faire le jeu de la copie de leur champion Nicolas Sarkozy » désormais de retour ». Mon avis.

« Tout pour les entreprises sans contrepartie » [Manuel Valls], contre le  « Tout pour la France -ou pour ma gueule-«  [Nicolas Sarkozy] et dans les deux cas, « rien pour les français! ». Décidément, la « guerre des Droites » est une longue période de solde sans fin. Une autre politique est possible, le réalisme économique n’est pas la panacée de l’ultra-libéralisme, non. Bien relire Paul Krugman pour s’en rendre compte. Battre la droite en 2017 ne se fera pas avec la faiblesse d’un bilan quinquennal que personne ne conteste. Entre deux droites, le choix d’une bonne Gauche s’impose désormais.

./…

Baisse du chômage? Faut revoir les chiffres au ralenti …

Baisse *surprise* du chômage au 2e trimestre 2016, pour une surprise c’est une surprise! (l’avis de l’INSEE). Le taux de chômage a baissé de 0,3 point au deuxième trimestre, passe à 9,6% de la population active en France …

IMG_20160818_212247

Pour éviter les “youpiii!«  qu’on risquerait de regretter à la rentrée, il est intéressant de *revoir les statistiques du chômage au ralenti*. C’est ce qu’a fait LeMonde.fr, je résume.

Infographie AFP

Une *baisse surprise* qui impose la prudence car se situe dans la marge d’erreur de l’indicateur (+/-0,3 point). On peut se tromper. Sur le total de 2,767 millions de chômeurs en métropole, il faur savoir que:

1. Le chômage de longue durée s’établit à 4,3% de la population active, comme au trimestre précédent,  n’a donc pas bougé.

2. Faible baisse du nombre d’inscrits sur les listes (-5.300 en catégorie A), c-à-d, des personnes souhaitant travailler ne sont pas comptabilisées parce qu’elles ne cherchent pas *activement* ou ne sont pas *disponibles immédiatement* (peut-être bien en vacances dans la famille pour se refaire une santé à moindre frais, le chômage tue). Ils étaient 1,5 million à la mi-2016, un nombre en hausse de 29.000 sur le trimestre et de 43.000 sur un an, mais le chômage baisse nous dit-on.

3. Le nombre de personnes en sous-emploi, c’est-à-dire qui souhaiteraient travailler davantage, est en hausse (+0,3 point), à 6,7%. Il s’agit pour l’essentiel, de travailleurs à *temps partiel subi* – c-à-d, je décide quand tu bosses, surtout avec la #Loitravail, t’as pas intérêt de bouder. Patron power)

[Note: Cette “baisse miraculeuse” n’a aucun lien avec la récente visite de Bernard Cazeneuve à Lourdes -non, il faut pas exagérer non plus-].

4. Cette baisse reste cependant très éloigné du niveau d’avant la crise de 2008 (6,8% avant que Sarkozy n’explose les compteurs,  » baisse tendancielle du taux du chômage ». Déjà une « appellation d’origine contrôlée »). On va attendre la « baisse normale du chômage ».

Et comme par hasard (paragraphe très mauvaise foi, mais pas vraiment) François Hollande avait conditionné son sa candidature 2017 à une baisse « crédible » du chômage en 2016. Il sera candidat et à défaut d’avoir du bol, le perlimpinpin (politique) est une option. Et lorsqu’on regarde la UNE du Canard de début Août 2016, on peut se poser des questions sur ce « miracle« .

IMG_20160822_222012

Dans le domaine du chômage, la lecture des chiffres au ralenti est une nécessité contre la cécité des effets d’annonce.

./…

#LoiTravail: 187.000€ d’amende pour refus de bosser le #14Juillet. #ÇaVaMieux! …

On vous l’avait dit, mais vous: « Ah ben non sale vrauchiste! Ça va être bien pour les p’tits patrons, faut libérer les énergies, en finir avec les blocages qui pénalisent l’économie toussa, etc. ». Les gens…

Le pauvre, il pensait bien faire par respect pour les trois couleurs, « Jour de la fête Nationale », mais non: « Pour ne pas avoir imposé à mes salariés de venir travailler le 14 Juillet, voici mon amende: près de 187 000 € ! » Patrick Brun, gérant d’un restaurant près de Toulon (Var), est furieux, on peut le comprendre.

#ÇaVaMieux n’est ce pas! Vive la #LoiTravail! (En savoir+, dans les commentaires, à lire)

./LeParisien

À l’Août, « taux du terrorisme » et hausse du chômage. Faut-il planquer ou cacher? …

Ces derniers mois en France, deux « actualités » bien distinctes et sans aucune correlation, sont en très forte hausse : 1. Le chômage, jamais en vacances et 2. Les attentats terroristes, en très forte hausse. Dans les deux cas, se pose « le problème de leur visibilité dans l’espace public. À l’Août -ou à la UNE du mois d’août si vous préférez, marche aussi en anglais (Out)- [reprenons] À l’Out, le Canard dévoile « le visage planqué de 500.000 chômeurs » chez Pôle emploi, et CharlieHebdo enchaine sur la visibilite (ou pas) du visage des terroristes

« Planquer » les chômeurs, c’est mal. Pour les bâtards identitaires de Daesh -les terroristes-, je demande votre avis :

Question: Fautil planquer ou cacher? 

Vous avez 4 heures. Le passage chez le buraliste est autorisé, et pas la peine de chercher un lien entre ces deux « fléaux », sauf si vous êtes champion de #PokemonGo.

./…

Art.49 #Valls de 3: Loi #Travailforcé …

Photo_2016-07-20_05-02-39_PM

On pose ça là, pour les archives. ./.

Source : Art.49 #Valls de 3: Loi #Travailforcé …

Avant la #Loitravail: Suicides & harcèlement moral chez #Orange FranceTélecom. Imaginez l’après …

L’un des points qui fâchent dans la Loitravail imposée par Manuel Valls, c’est l’ «inversion de la hiérarchie des normes», je vous explique: Dans son « exposé des motifs » présenté Myriam EL Khomeri à l’Assemblée nationale au nom de Manuel Valls (c’est la formule, dans le texte):

«Désormais la primauté de l’accord d’entreprise en matière de durée du travail devient le principe de droit commun ».

Autrement dit, pour le nombre maximum d’heures quotidiennes et hebdomadaires, le temps de repos, les congés payés, etc., c’est dans l’entreprise que les choses vont se passer, plus au niveau de la branche d’activité, notamment en matière de fixation du taux de majoration des heures supplémentaires. En gros, c’est l’entreprise qui décide. « Flexibilité » ils disent. Désormais, des «accords négociés» – disons imposés- au niveau de l’entreprise pourront être moins favorables pour les salariés par rapport aux dispositions négociées au niveau de la branche d’activité. Et quand on sait ce qui se passe au niveau de cette entité pas caritative qu’est l’entreprise

 uicides à France Télécom le parquet demande un procès contre la direction

Des suicides pour « harcèlement moral » chez Orange (ex-France Telecom) comme dans d’autres boites (EDF) avant la Loitravail, et des dirigeants menacés de poursuites devant le tribunal correctionnel. Et cela dans l’ancienne hiérarchie des normes, déjà. Question valise RTL:

Que va t-il se passer demain, dans les entreprises, avec la #Loitravail?

Répondre. [Billet utile].

./…

 

Entubologie (politique): 49.3 seringues de #Valls, clystères et saignées …

DCF 1.0Comme Monsieur de Pourceaugnac narrant les « aventures de ce gentilhomme monté à Paris pour épouser la jeune Julie mais que Sbrigani et Nérine, gens d’intrigue payés par l’amant de la belle, vont s’ingénier à perdre« , permettez que l’on s’attarde sur lEdit de ce 05 juillet 2016 à l’assemblée nationale où le Résident de Matignon s’est encore illustré dans le «divertissement du Roi».

C’est une pièce contemporaine qui connaît un grand succès dans les rues et faubourgs de la CGT. (…). Certains n’y voient que l’éphémère triomphe d’un genre politique mineur, le 49.3. C’est là bien mal considérer l’ambition du projet de Sir Manuel de Matignon. En mêlant inextricablement l’art de la ficelle, la fourberie et l’artifice, il rêve d’un spectacle total qui révélerait, aux yeux de tous, sa puissance et sa gloire. Dans l’intrigue de Matignon, peut-être davantage que dans toute autre pièce, il nous rappelle que le théâtre politique est un monde où toutes les transgressions sont permises, un monde où les fous sont rois.

Explications1. Mise en scène tantôt grinçante, tantôt hilarante, 2. On ne rit pas longtemps car très vite stupéfait par le spectacle dont on est la victime sur la volonté du Médecin maltraitant qui ordonne clystère et saignées pour imposer une #Loi dite « Travail », 3. Et la camisole tient lieu de 49.3.

 Valls Article 49.3 Olivier Faure

«Monsieur de Pourceaugnac» actuellement au Théâtre des Bouffes du Nord (Paris) baissera le rideau dans quelques heures, mais l’œuvre de Matignon jouera les prolongations. Et ceux qui n’y voient qu’un petit clystère insinuatif, préparatif pour amollir, humecter et rafraichir les entrailles du code du travail se trompent, car notre bon Médecin Maltraitant est spécialisé dans le bon clystère détersif à double catholicon, pour un traitement avec rhubarbe, miel rosat, entre autres ingrédients, pour balayer, laver et nettoyer le bas-ventre de Monsieur (le salarié) François.

Article 49.3 Syringue pour bailler clyftere aux hommes

Un autre chemin était possible, mais hélas, le remède inaproprié fût cependant entubé sans autre forme de procès suivant l’ordonnance 49.3 -déjà connue- du Duc d’Evry, résident de Matignon. [Billet « Culture théâtre et Politique », fait. Merci au Groupe J-P. Vernant pour l’inspiration]

./…

#Entreprise’lover: M.#Valls ne croit pas si bien dire, et il s’en félicite (en plus)… 

Manuel a dit: « Jamais un gouvernement n’a fait autant pour les entreprises ». Et il s’en félicite

A une modification près (dans l’image, faut pas exagérer), Manuel Valls ne croit pas si bien dire. Et le Medef qui ose le bras de fer, mais « à  quoi ça sert que Ducros il se décarcasse? »  Hé ho Pierre Gattaz! Les gens, on leur donne çasans contrepartie-, ils demandent ça! Non, ne comptez pas sur moi pour contredire Manuel Valls, ah non! Depuis le temps qu’on le dit nous, personne n’osait nous croire. Se faire traiter de tous les noms d’oiseaux pour une évidence que l’intéressé 1er reconnait désormais, c’est pénible. J‘attends des excuses.

Bref, Manuel Valls confirme son coming out., les salariés apprécieront.

Archivé!

./…

« Rien de tel qu’une Valérie #Pécresse pour augmenter le prix du #PassNavigo! » …

Contre la hausse du prix du pass Navigo en 2012 (« Moi, je maintiendrai le pass Navigo à 70 euros, car je ne jouerai pas avec le pouvoir d’achat des Franciliens« ) Valérie Pécresse, devenue Présidente de la  Région île-de-France a décidé de  » faire le ménage«  dans ses propres déclarations …

image

Elle a changé d’avis. En même temps, je dois avouer que je m’en fiche un peu depuis ma belle région Lyonnaise où le prix de l’abonnement tourne autour de 52 euros pour Lyon Métropole. Donc pas vraiment concerné, comme les bretons excentrés du site de Notre-Dame-des-landes qui ont massivement voté « oui » pour le 2ème aéroport de Nantes. Ils ne seront pas impactés par les nuisances sonores mais bénéficieront de l’infrastructure pour leurs déplacements. D’où l’importance d’etendre le périmètre d’une consultation locale pour un resultat escompté, certains l’ont bien compris (lire mon avis (18.11.2012) sur la rupture éventuelle du contrat de concession de Vinci). Passons.

« Lorsqu’on est pas directement touché par un fait, difficile de s’y intéresser vraiment ». Pour les usagers de Île-de-France, cette hausse des tarifs est une nuisance financière qui impactera les petits budgets – mais pas que- avec au moins deux effets pervers à la longue:  hausse de la fraude, et/ou du nombre de voitures en ville.  Donc, « faire le ménage » en Île-de-France, c’est augmenter les tarifs TEC »?

[Remarque: Il y a longtemps que je n’avais pas « critiqué » la Droite sur ce blog. Il faut dire qu’avec tous les #Droichistes planqués à #Gauche, il y a de quoi faire.].

Billet transport, fait.

./…

« L’ouverture du dimanche? ça ne marche pas! » Constat des commerçants, c’est ballot …

Il n’y a pas que le foot et le #Brexit dans la vie des français, revenons à l’essentiel, à la #LoiMacron. L’ouverture des commerces les dimanches doit – ou devait- générer un chiffre d’affaires supplémentaire substantiel selon Michel Pazoumian, délégué général de Procos, la fédération des enseignes de franchises formant l’essentiel de l’offre des centres commerciaux et des rues piétonnes. Et ce n’est pas le cas, ils ont fait le calcul depuis la mise en application forcée de la loi Macron: «ce chiffre ne se limite pas à un report de l’activité de la semaine (…) le dimanche, il faudrait que le chiffre d’affaires progresse de 20% à 25% pour que cela vaille le coup. A 10% ou 15%, ce n’est même pas la peine.». Et traduction si besoin: « pas assez rentable pour créer l’emploi ».  Constat des bénéficiaires , pour les employés on savait…

image

Autre chose. Sur l’application de la mesure imposée par le gouvernement (LoiMacron), le Conseil constitutionnel vient donner raison à Anne Hidalgo -opposée à la Loi Macron, validant sa compétence du « maire de Paris », et non plus celle du préfet, pour les autorisations et les règles de suppression du repos dominical dans les commerces dans la limite de douze dimanches par an. Décision à effet immédiat.

image

Elle tiendra compte de inefficacité  de la mesure observée par les commerçants qui jugent la mesure peut rentable. Voila qui contredit les annonces ampoulées du gouvernement.  Mon avis:

« Peu rentable, l’ouverture étendue du dimanche dénature le contrat de travail sans création d’emploi ». Son amplification par la loitravail s’affiche désormais comme une hérésie

Écouter le « peuple », c’est maintenant?

./…