« Si t’es pas choqué par ces images, c’est que t’es en train de virer facho »… #WTFFrance

Quelque part en France, sur une plage cet été, une femme voit débarquer la police.

Voilà pour « la merveilleuse image que la France offre au monde en 2016 ». Oui, « si t’es pas choqué par la violence de ces images, c’est que t’es en train de virer facho » ou que tu l’es déjà. Ne cherche pas et si t’es pas d’accord c’est pareil, je t’informe c’est tout. Progressivement, l’air de rien, l’intolérance s’installe comme par inadvertance dans une société désormais identitaire. *Les valeurs de la République sont en vacances*. Et demain à qui le tour?

Une brèche est ouverte, la digue va exploser, s’en inquiéter ou pas? Indignation et colère contre cette classe politique qui accompagne, – à Droite comme chez Valls-, sans assumer complètement ce « naufrage morale de la France«  comme l’écrit Samuel – aka @Authueil – dans un excellent papier  (un très bobiyé) qui que je vous invite à lire.

Autheil Le Burkini et le naufrage moral de la France

Ce qui me choque par dessus tout, c’est l’indifférence des bons, enfin, s’il en reste. Partageons cet avis. Les autres, continuez, le Front national c’est tout droit et c’est gratuit.

(Bande de cons!)

./…

La présidentielle ne peut se limiter au choix de « celui qui appliquera une nouvelle politique de Droite »…

Faut toujours lire SebMusset même s’il blog peu ces derniers temps, c’est vrai. Et je l’ai lu sur Facebook, il s’exprime sur la présidentielle 2017

Il a raison. Sarkozy est- à la hauteur de nos attentes, c’est à dire médiocre comme lors de son passage à l’Élysée. Et c’est pour cela que nous l’avons viré au terme de la présidentielle 2012. Il n’est plus au pouvoir, et son « retour » est à mettre au crédit de ceux à qui nous avions confié la responsabilité de l’empêcher de revenir, c’est à dire, la responsabilité de ceux qui n’ont fait que l’imiter dans sa politique libérale et dans ses dérives sur les questions de société.

Aussi, pour l’échéance 2017, céder aux sirènes de la « copie carbone (politique) » et faire fi d’un désastreux bilan serait une hérésie, un non sens. A Gauche d’autres choix sont possibles et « le vote #FH2012 n’a jamais fait l’objet d’un quelconque contrat d’exclusivité ». Penser que l’électeur de Gauche va, ou sera contraint, d’entériner un « foutage de gueule » en 2017 c’est très certainement mal le connaitre, son désaveu vis-à-vis de la politique du gouvernement lors des dernières échéances électorales n’est pas à mettre au crédit de sa seule passion pour la pêche les dimanches. Non, la présidentielle ne peut se limiter au choix de « celui qui appliquera une nouvelle politique de Droite pour les 5 années à venir » comme le dénonce avec humour l’ami Seb Musset.

img_20160823_162100

Partageons son avis.

./image2

À Matignon, les soldes continuent: « Tout pour les entreprises » et rien pour les français …

Fin du quinquennat et toujours la même musique: « Il faut faire des économies, il faut aider les entreprises! faut réduire le coût du travail !». Nouvelle-nouvelle offre du gouvernement aux entreprises en plus des milliards d’euros de baisses de charges et d’impôts dans le cadre du Pacte de responsabilité, – qui comme chacun le sait, est un véritable fiasco -.

Le taux d’impôt sur les sociétés (IS) est actuellement de 33,3% en France et passera à 28%, – c’est à dire, des recettes en moins pour les finances publiques, le savoir-. A moins d’une nouvelle ponction fiscale sur les ménages pour compenser ce manque à percevoir, il faut se poser la question  du combien ça coûte et qui va payer. Cette mesure vise, semble t-il, l’éternelle compétitivité des entreprises, soit. Mais à la fin d’un mandat et pour les résultats déjà observés, « il faut être con ou prisonnier de l’idéologique libérale pour croire que les « copains MEDEF » – qui jusque là rechignent à créer de l’emploi – vont se *décarcasser* pour embellir les statistiques d’une économie bien mal en point, et de facto,  « faire le jeu de la copie de leur champion Nicolas Sarkozy » désormais de retour ». Mon avis.

« Tout pour les entreprises sans contrepartie » [Manuel Valls], contre le  « Tout pour la France -ou pour ma gueule-«  [Nicolas Sarkozy] et dans les deux cas, « rien pour les français! ». Décidément, la « guerre des Droites » est une longue période de solde sans fin. Une autre politique est possible, le réalisme économique n’est pas la panacée de l’ultra-libéralisme, non. Bien relire Paul Krugman pour s’en rendre compte. Battre la droite en 2017 ne se fera pas avec la faiblesse d’un bilan quinquennal que personne ne conteste. Entre deux droites, le choix d’une bonne Gauche s’impose désormais.

./…

Faut-il interdire le #BurneKini? Répondez …

Article « sérieux » de scienceinfo.fr que je vous offre en lecture. C’est dimanche, vous avez le temps, et quoi de mieux que le vélo pour parler d’un sujet qui tourne en boucle?

Troubles à l’ordre public, émeutes -devinez par qui- sur les routes de France chaque année au mois de juillet particulièrement. C’est insupportable, ça ne pouvait plus durer, il faut préserver -et très vite-, les *valeurs* des hommes (et des femmes) de la république, et donc les générations futures, c’est important, la France de demain en dépend, pour que la France reste la France! Et en cette période des valeurs Olympiques -l’esprit de Coubertin-, la question se pose avec beaucoup d’acuité: le BurneKini est-il compatible avec les valeurs de la France? Dans l’attente d’une décision du Conseil constitutionnel, votre avis m’intéresse.

Répondez.

./…

Baisse du chômage? Faut revoir les chiffres au ralenti …

Baisse *surprise* du chômage au 2e trimestre 2016, pour une surprise c’est une surprise! (l’avis de l’INSEE). Le taux de chômage a baissé de 0,3 point au deuxième trimestre, passe à 9,6% de la population active en France …

IMG_20160818_212247

Pour éviter les “youpiii!«  qu’on risquerait de regretter à la rentrée, il est intéressant de *revoir les statistiques du chômage au ralenti*. C’est ce qu’a fait LeMonde.fr, je résume.

Infographie AFP

Une *baisse surprise* qui impose la prudence car se situe dans la marge d’erreur de l’indicateur (+/-0,3 point). On peut se tromper. Sur le total de 2,767 millions de chômeurs en métropole, il faur savoir que:

1. Le chômage de longue durée s’établit à 4,3% de la population active, comme au trimestre précédent,  n’a donc pas bougé.

2. Faible baisse du nombre d’inscrits sur les listes (-5.300 en catégorie A), c-à-d, des personnes souhaitant travailler ne sont pas comptabilisées parce qu’elles ne cherchent pas *activement* ou ne sont pas *disponibles immédiatement* (peut-être bien en vacances dans la famille pour se refaire une santé à moindre frais, le chômage tue). Ils étaient 1,5 million à la mi-2016, un nombre en hausse de 29.000 sur le trimestre et de 43.000 sur un an, mais le chômage baisse nous dit-on.

3. Le nombre de personnes en sous-emploi, c’est-à-dire qui souhaiteraient travailler davantage, est en hausse (+0,3 point), à 6,7%. Il s’agit pour l’essentiel, de travailleurs à *temps partiel subi* – c-à-d, je décide quand tu bosses, surtout avec la #Loitravail, t’as pas intérêt de bouder. Patron power)

[Note: Cette “baisse miraculeuse” n’a aucun lien avec la récente visite de Bernard Cazeneuve à Lourdes -non, il faut pas exagérer non plus-].

4. Cette baisse reste cependant très éloigné du niveau d’avant la crise de 2008 (6,8% avant que Sarkozy n’explose les compteurs,  » baisse tendancielle du taux du chômage ». Déjà une « appellation d’origine contrôlée »). On va attendre la « baisse normale du chômage ».

Et comme par hasard (paragraphe très mauvaise foi, mais pas vraiment) François Hollande avait conditionné son sa candidature 2017 à une baisse « crédible » du chômage en 2016. Il sera candidat et à défaut d’avoir du bol, le perlimpinpin (politique) est une option. Et lorsqu’on regarde la UNE du Canard de début Août 2016, on peut se poser des questions sur ce « miracle« .

IMG_20160822_222012

Dans le domaine du chômage, la lecture des chiffres au ralenti est une nécessité contre la cécité des effets d’annonce.

./…

Les *valeurs* de l’Espagne de #Valls: Communautarisme à poil dans une piscine publique… 

Pendant ce temps, loin de la Corse, dans l’Espagne natal de Manuel Valls

Privatiser une piscine municipale pour la *communauté nudiste*, je trouve ça très bien comme *valeurs*, #Pasdamalgam!. Ne jamais tourner le dos à ses racines, « l’autre nous« , toujours se référer à ce liant qui structure notre identité, dans le respect des règles de vie du pays d’accueil. Certains l’oublient et tournent le dos à la belle Espagne, à ses rites, ses us et son ouverture d’esprit, c’est con. Oui, nous gagnerons de nous laisser voir tels que nous sommes que d’essayer de paraître ce que nous nous sommes pas.

Donc, au diable la discrétion, Vive la tolérance et Viva Espana!

./Source

./…

#Burkini: « Dress code imposé » ou polémique de chiffons ? …

Dessin de Plantu sur la nième polémique de chiffons dans une société en quête d’identité. Face à une menace idéologique -*extérieure avec des ramifications internes-, la République s’inflige une double peine, elle renonce et s’enferme dans des bornes étroites d’une intolérance phénoménale. Elle s’oppose à elle-même, les enfants de la république s’acharnent sur les enfants de la république. Il serait peut-être temps de s’interroger sur les dessous de cette colère que l’on refuse de nommer, et ce chiffon de la discorde n’est peut-être, au final, qu’un simple artefact qui masque des velléités beaucoup plus anciennes. Et comme l’écrit Edwy Plenel sur Médiapart … 

Burkini un vêtement comme les autres

« (…) sur une plage, chacun d’entre nous peut penser ce qu’il veut des postures choisies par les autres estivants (…), mais aucun d’entre nous n’a le droit d’imposer autoritairement aux autres son choix à la manière d’un uniforme obligatoire. Ainsi, de même que je m’opposerai demain de toutes mes forces à un pouvoir qui obligerait les femmes à couvrir leur corps dans l’espace public, de même je m’oppose aujourd’hui à ce qu’on interdise sur les plages une tenue qui les couvre parce qu’elle serait liée à une religion (…) La liberté ne se divise pas, et elle est donc aussi celle de ceux dont nous ne partageons pas les idées ou les préjugés (..) »

Je partage son avis.Et je pense que « la volonté des uns ne peut s’ériger en « dress code obligé » pour les autres ». Oui « Dieu-est-Grand (en français) », car le « boubou africain » n’est pas encore dans le viseur des chiffonniers de la républiqueDemain peut-être. Pour le boulevard FN, continuer tout droit c’est gratuit. [-Bande de cons!-]

Amen.

./…

#Macbook 12 »: Bref, j’ai testé la réparation, détails …

J’ai récemment fait l’acquisition d’un Macbook 12, dernier fleuron des ordinateurs de la marque à la pomme. Et il ne manque pas d’air comme on peut le voir sur cette vidéo de présentation de mes amis lyonnais, Stéphane Ruscher (dit @Steuph) et Paul-Emile Graff, de la Team Clublic.

Légèreté et finesse, 0,910 kg seulement, clavier borderless imitation Mac Powerbook G4 12 pouces de 2005 -, un bel objet mobile dans sa version 2015 (256 Go de stockage flash, PCIe intégré, Processeur Intel Core m3 bicœur à 1,1 GHz, Turbo Boost jusqu’à 2,2 GHz, 8 Go de mémoire, Intel HD Graphics 515), de belles références mais pas visibles lors de mon achat. Oui, c’était une «brique», je vous explique…. 

La batterie HS affichait 90% au démarrage mais n’alimentait pas la bête, impossible de démarrer sans alimentation, +problème système (ne se lançait pas au démarrage). Curieux et bricolo avec quelques notions basiques, avancées, j’avais fait le pari -risqué- d’une réinstallation système car le prix d’achat était … très attractif, et le Macbook encore sous garantie.

Donc, achat d’occasion -avec facture- loin d’Apple, puis réinstallation système avec téléchargement via wifi, c’est long car notre ami Macbook 12, comme ses cousins iPhone & iPad Air ne compte que deux ports: 1. Pour le son (jack casque) et 2. un seul port USB type C, c’est nouveau, il permet de faire passer en même temps les données (transfert) et l’alimentation (pour charger le Macbook), c’est limite, à moins d’avoir un adaptateur pour une connexion plus rapidement via le câble Ethernet.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Deux trois d’utilisation sur secteur, puis rendez-vous chez Apple (Lyon), dépôt et attente. Délai 5-7 jours, ok. Le temps passe, pas de nouvelles, 10 jours plus tard, une info -à ma demande-: Toujours en réparation mais en plus de la batterie, il leur fallait changer la carte wifi et la carte son – qui jusque là marchaient très bien-. C’est en démontant la belle batterie (voir ci dessous, les plaques noires) que le pauvre technicien Apple a cassé mes deux cartes. Oui, c’est tellement fin que même Apple se casse les dents, irréparable disait les experts de iFixit

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au final, changement du bloc complet (Top Case, le bas du Mac) qui intègre le clavier tout neuf, la totale. Ils ont conservé la carte mère – elle edt aussi petite que celle d’un iPhone-. Pour ceux qui ont fait la connaissance de l’intérieur d’un ordinateur portable à l’ancienne, la vision après ouverture d’un Macbook 12 est un choc, des choses manquent à l’appel, la miniaturisation des produits informatiques est très avancée. Au final, le Macbook 12 n’est qu’une belle tablette (écran) à laquelle on a greffé un clavier, comme on peut le constater dans les images ci-dessus. Sinon, total de la réparation chez Apple? Voici la facture

Apple Macbook 12

Réparer le dernier Macbook 12, ça coûte un bras, si vous n’avez pas de garantie. Quelques conseils:

  • 1. L’acheter si vous pouvez. Son format visuellement petit (12pouces) ne l’est pas à l’usage, son écran rétina compense tout, on oublie vite le Macbook Air 13′, et sans regret. « l’absence de ports » se contourne avec l’achat de hub adaptateur usb-c sur le net, beaucoup moins cher. Attention: tous les hub ne chargent pas le Macbook, mais tous alimentent les périphériques externes.
  • 2. Ne pas le réparer tout seul, je déconseille. Une brique, c’est pas terrible, et le temps où l’on montait tout seul nos ordinateurs en assemblant les pièces est révolu.
  • 3. Ne pas le confier en réparation à un néophyte non plus, -sauf pour des mises à jours logiciels-. Pour le hardware, vous risquez de perdre en plus d’un ami, votre Macbook.

Voilà pour mon retour d’expérience sur cet achat «coup de fusil» plus réparation sous garantie. Bref, J’ai acheté une brique et me voilà avec un Gold Macbook 12’’ comme neuf. Elle n’est pas belle la vie -sans la politique-? Merci AppleCare.

./…

​“Être de Gauche”: Pour “déradicaliser” le #PS en 2017…

Difficile de ne pas constater la « radicalisation d’une certaine Gauche » depuis l’arrivée de Manuel Valls à Matignon, et nul besoin d’établir le BilanPS de cette folle épopée,  c’est déjà fait. Aussi, certaines voix s’élèvent, discrètement, à Gauche, pour l’échéance à venir. Non, en 2017, l’élection présidentielle ne se jouera pas sur la question Pépère [“Dans quel pays veut-on vivre?”], la réflexion portera sur « le type de société » et surtout, sur les « valeurs qui la definissent », le tout sans angélisme sur les menaces et autres contingences internes et externes. Être de Gauche 

Arnaud Montebourg se prépare pour 2017, il s’exprimera dans quelques jours -le 21 Août à Frangy– et nous en saurons plus sur ses réelles intentions. Dans l’attente, partageons mon avis sur cette question centrale: Être de Gauche.

« Être de Gauche », c’est se désolidariser de ces “convertis” ex-de-Gauche, c’est se détacher de ces enfants perdus de la République désormais égarés dans les nouvelles valeurs (actuelles) des extrêmes. Ils « pissent violet » – voire « bleu marine« – après avoir fait allégeance à la Droite, et sont dans l’attentat permanent contre la Gauche l’arme du « 49.3 en bandouiliere » au cri de “la Droite Akbar!”. Le plus difficile dans cette pénible “guerre des Rose”, c’est de réussir la «déradicalisation» des copains «ex-blogueurs de Gauche» désormais fichés «S» du web (politique). C’est pas gagné, ça va être compliqué, y a du boulot. Oui et nous le ferons, par amitié, pour qu’un jour ils puissent à nouveau « pisser rose » [« rouge » ou « vert« ].

Être de Gauche en 2017, ou ne pas être.

./…

#Rio2016: le nageur éthiopien face à la « méchanceté » du web…

Les gens, ils ont la chance de voir un éthiopien pas rachitique -un beau gabarit-, et qui n’a pas besoin « d’aide« , et ils se moquent, c’est pénible. Jeux olympiques de Rio, pour la séance du 100m nage libre hier, l’éthiopien Robel Kiros Habte – n’est pas passé inaperçu, il a cassé internet

Et tout de suite les grandes phrases: “le nouveau Moussambani” – en référence au nageur nigérian des jeux olympiques de Sydney 2000-. Non mais, vous l’avez vu nager pour oser pareille dérision ? J’ai la vidéo…

Bon ok, il est beaucoup moins rapide que les deux autres, mais bon, il a du mérite, il ne pisse pas violet -ne se dope pas-, et il flotte! C’est très bien je trouve. D’ailleurs, aux Jeux olympiques l’essentiel c’est de participer n’est ce pas? L‘esprit du Baron Pierre de Coubertin ça se respecte. Donc, mes « chers gens« , se moquer c’est mal! Tiens, on va peut-être attendre les épreuves d’athlétisme et on verra de qui on va se moquer si vous voulez bien. Ah! la rigolage va changer de camp je crois.😉

Gloire à Robel Kiros Habte! Vive l’Éthiopie et vive le sport!

./…