UMP: L’enfant, l’argent et la morale…

« Quand il s’agit d’argent, tout le monde [à droite] est de la même religion » [Voltaire]. Et, quand il s’agit d’enfants (GPA, débats #Mariagepourtous), à l’UMP, la politique a une morale particulière avec quelquefois des principes sans finesse. Une morale que @Maitre_Eolas résume pour nous en 117 caractères…

Tweet de maitre Eolas

Réfléchir, pour bien commencer la semaine.

Notre-Dame-des-landes: rompre le contrat de concession? Oui mais qui paie?…

Notre-Dame-des-landes? C’est une nouvelle cathédrale écologique, près de Nantes, avec ses fervents croyants, réunis dans une prière commune contre ce projet blasphématoire qui vise la destruction de ce bien précieux que Dieu nous a demandé de chérir: la nature. Plus de 13.500 selon la préfecture de Nantes et plus de 30.000 selon les organisateurs. autour de la citadelle…

C’est la description qu’en ferait un partisan du « POUR ». Les opposants à ce projet ont de bons arguments à faire valoir, il faut le dire. Mais, faisons l’économie de cette dispute, intéressons nous à un document important: Le contrat de concession. Est-il possible d’en sortir? Si oui, dans quelles conditions? Et combien ça coûte?

Ce « projet d’aéroport du Grand Ouest Notre-Dame-des-landes » a un site dédié.  Très complet, avec de nombreux documents en affichage-libre, particulièrement le contrat de concession accordé au Groupe Vinci le  30  décembre  2010 par l’ancien gouvernement Sarkozy-Fillon

Un grand et vieux projet qui date de 1965, avec une grande parenthèse durant la période [1980~2000]. C’est le Décret n° 2010-1699 du 29 décembre 2010 qui valide la convention entre l’Etat et la société concessionnaire  (Vinci) [Lire annexe de l’article 2 pour les détails du contrat et cahier des charges]. Qui sont les signataires de ce contrat de concession?

1.François Fillon (Premier ministre), 2.Nathalie Kosciusko-Morizet(ministre de l’écologie), 3.Christine Lagarde (ministre de l’économie), 4.François Baroin (ministre du budget, des comptes publics), 5.Thierry Mariani (secrétaire d’Etat auprès de la ministre de l’écologie).

Durée de la concession est fixée à 55 ans. Le prix de revient pour la mise en service, toutes dépenses confondues, est fixé à 408 223 878 € euros HT [valeur janvier 2009 (408 Millions€)]. [Article 4M, a, page 23].

C’est un contrat de 85 pages, 97 articles plus les annexes que j’ai parcouru pour vous. S’arrêter à l’Article 81 (Résiliation et rachat de la concession) pour voir les conditions éventuelles d’une sortie de contrat par l’actuel gouvernement. Oui, on peut sortir de ce contrat de concession…

Détaillons l’intégralité du préjudice que va subir VINCI et qu’il faudra payer: |Sortez les calculettes |: a) De l’encours des financements privés externes; b) Des coûts des gains de rupture des instruments de couverture; c) De l’encours des fonds propres et quasi-fonds propres apportés par les actionnaires; d) Des frais de résiliation éventuelle des contrats relatifs aux financements privés externes et aux financements relais externes […] e) Du montant des frais […] pour la résiliation anticipée des contrats passés avec ses prestataires. […] etc...

Pur conclure. Si l’Etat (F. Hollande-Ayrault) met fin à ce contrat signé par Sarkozy-Fillon, validé par l’ancienne majorité parlementaire (chef de groupe: JF Copé), et comme le stipule le paragraphe précédent, le gouvernement actuel (avec des écologistes dedans) va devoir rembourser l’intégralité des sommes engagées par Vinci, plus les pénalités, les dépens etc… Ajoutons à cette addition, le préjudice des sous-traitants de Vinci, les frais d’avocats et de procédure.

Je vous laisse faire le calcul. Sortir de ce projet? oui, mais qui paiera l’addition? Dans le contexte actuel,  Je pose la question, si vous avez la réponse. Dans l’attente, regardons en vidéo, ce projet fou que nous allons (peut être) payer sans l’avoir…

Document joint > Le Contrat Vinci-Notre-Dame-Des-Landes.

Signé: 1blogueur-impliqué.

Débat Fillon-Copé résumé en 140 caractères… poke @guybirenbaum #dpda

C’est dans le titre. Résumé proposé par l’épicier Old school guybirenbaum

20121026-073633.jpg

Pas mieux.

Fact checking > Arguments et contre-vérités de Sarkozy…

Pour mieux éclairer le débat, faisons le point sur les arguments, contre-arguments et mensonges qui entachent cette élection présidentielle. Pour les indécis (ou esprits chagrins), voici en 10 petits points, un fact-checking des propositions de François Hollande et leur présentation par Nicolas Sarkozy.

1. Les classes moyennes vont-elles supporter l’effort de redressement?

NON. Les impôts ont déjà augmenté : augmentation de 1,6% de TVA décidée en début d’année (taux à 21,2%) ; plus de 100 000 foyers vont payer l’impôt sur le revenu pour la première fois cette année. Ce sont les plus modestes qui sont aujourd’hui les plus touchés. 45 taxes ont été créées par le gouvernement de Nicolas Sarkozy !

Le quotient familial sera maintenu et la baisse du plafond ne touchera que les plus aisés. La baisse du plafond à 2000 euros ne jouera pour un couple avec 3 enfants qu’à partir de 10 000 euros par mois de salaire brut!

L’abaissement du plafond pour l’abattement sur les successions : En ramenant l’abattement à 100 000 euros, au décès d’une personne dont le patrimoine net est de 310 000 euros, soit le patrimoine moyen des ménages du 8e décile de patrimoine, avec trois héritiers, chacun d’entre eux sera donc taxable sur 3 333 euros, au taux de 5% : 103 000 euros d’héritage et 166 euros d’impôt.

Un couple avec 3 enfants pourra continuer à transmettre 600 000 euros sans aucun droit.

>> Rétablir de la justice dans l’effort. Les plus favorisés ont bénéficié durant 5 ans de mesures fiscales à leurs avantages et les classes moyennes et populaires ont dû payer la facture.

2. Que va faire François Hollande pour les retraites?

Ceux qui auront cotisé 41 ans et qui ont 60 ans pourront partir à la retraite. Pour bénéficier de la mesure « retraite à 60 ans », il faut avoir toute sa durée cotisée à 60 ans, et donc avoir commencé à travailler tôt, 18 ou 19 ans.

La durée cotisée est celle pendant laquelle la personne a versé ses cotisations. Ce n’est pas la même que la durée validée. car durant certaines périodes une personne ne cotise pas mais certaines periodes sont validées comme des périodes de travail (chômage, maternité…) pour permettre à une personne de ne pas retarder sond épart à la retraite.

La mesure coûtera 1 milliard d’euros net en 2012, en retirant les dépenses de chômage et les minima sociaux économisées si certaines personnes partent à la retraire au lieu d’être au chômage. Cette mesure sera financée par un cotisation vieillesse de 0,1% chaque année (0,1 pour les salariés et 0,1 pour les employeurs).

Il faut savoir que cette mesure coûte moins cher que la carte vitale biométrique proposée par Nicolas Sarkozy (2,6 milliards d’euros si on se base sur ce qu’a coûté la production de passeports biométriques, sans compter le coût des nouveaux logiciels, la formation des agents).

3. Ajouter 60 000 postes dans l’éducation nationale, est ce raisonnable?

C’est raisonnable et nécessaire. L’Ecole est aujourd’hui dans une telle situation de délabrement qu’elle ne permet plus l’acquisition d’un savoir suffisant pour les jeunes, ni de réaliser la promesse républicaine. 77 000 postes ont été supprimés en 5 ans. Quant à la charge sur les finances publiques, elle sera nulle puisqu’il s’agira de redéploiements dans les autres administrations.

 » L’allégement de l’impôt sur la fortune coûte à l’Etat 1,7 Md€ chaque année, soit 8,5 milliards sur un quinquennat. La création de 60 000 postes sur cinq ans dans l’Education nationale représente 1,9 Md€. Ce que nous gagnerons en mettant fin à l’allégement de l’impôt sur la fortune équilibrera globalement l’investissement que nous ferons dans l’éducation. Je préfère protéger les enfants de la République que conserver le « bouclier fiscal! »

4. François Hollande veut régulariser tous les sans-papiers ?

Il n’en a jamais été question et il n’en sera jamais question. Par contre, François Hollande rétablira de la dignité dans le système. Les critères de régularisation fixés par la loi seront appliqués de la même manière sur tout le territoire. Il sera mis fin aux pratiques des préfectures qui, pour la même situation, ne donnent pas la même réponse. Les étrangers en situation irrégulière seront reconduits à la frontière.

« Aujourd’hui, il existe déjà des régularisations au cas par cas : 30 000 par an. Je ne dis pas pour autant que ce sont des régularisations massives! Prétendre que le cas par cas appliqué partout selon les mêmes critères dans toutes les préfectures serait un changement de nature est faux. Ce changement apportera plus de transparence, plus de justice mais n’entraînera pas plus de régularisations qu’aujourd’hui. L’ordre de grandeur restera le même. Simplement, les critères seront appliqués partout de la même manière. Ces critères seront : la durée de séjour qui ne sera pas abaissée, la situation de famille, le travail. »

5. François Hollande veut-il sortir du nucléaire ?

François Hollande a annoncé qu’il fermera une seule et unique centrale nucléaire durant le prochain quinquennat. Il s’agit de la centrale de Fessenheim, la plus ancienne, érigée sur une zone sismique. En même temps, il renforce les centrales les plus modernes en permettant l’aboutissement de l’EPR de Flamanville. C’est un choix courageux et tourné vers l’avenir. Il veut assurer une transition énergétique vers les énergies renouvelables en lançant un plan d’isolation de plus de 1 million de logement. Son objectif est de réduire de 75% à 50% l’énergie d’origine nucléaire en France à l’horizon 2025.

6. Nicolas Sarkozy a-t-il plus d’expérience face à une crise internationale?

Si c’est un argument, alors, je vois bien Nadine Morano Présidente de la République! Sérieusement, Ni Tony Blair, ni Barack Obama n’avaient été ministres avant d’être élus Président ou Premier ministre. Il s’agit de défendre une autre conception de l’Europe que celle défendue par Angela Merckel et Nicolas Sarkozy. Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, vient de donner raison à François Hollande en plaidant pour « un pacte de croissance européen ».

7. François Hollande veut supprimer le quotient familial ?

C’est absolument faux. Le quotient familial sera maintenu, mais plafonné pour les plus hauts revenus. Aujourd’hui, les 10% des familles les plus aisées perçoivent 46% du budget que l’Etat consacre au quotient familial. Il s’agit de mieux redistribuer cette aide aux familles qui en ont le plus besoin. La situation sera inchangée pour les classes moyennes. Par exemple, au 3ème enfant, les familles pourront toujours bénéficier de jusqu’à 8000 euros d’exonérations d’impôts sur le revenu à travers le dispositif du quotient familial.

Ce que propose François Hollande : limiter l’aide accordée aux 10% les plus aisés pour augmenter celle des plus modestes. L’augmentation de 25% de l’allocation de rentrée scolaire profitera aux familles les plus modestes (environ 250€ de plus par an) et sera intégralement financée par l’argent économisé sur le quotient familial. Là encore, il s’agit de réduire les avantages aux plus favorisés pour en rendre aux classes populaires.

Aucune des grandes promesses du quinquennat n’a été tenue : création du statut de beau-parent, droit opposable à la garde d’enfant, allocations familiales dès le premier enfant, création de 200.000 places d’accueil en crèche d’ici 2012.

Lire aussi Décret 01 Mai 2008: Baisse des prestations familiales par Nadine Morano…

8. Du droit de vote des étrangers aux élections municipales ?

Il s’agira du même système que pour les ressortissants de l’Union européenne. Les étrangers en situation régulière, vivant depuis plus de cinq ans en France, auront le droit de vote aux élections municipales. En revanche, les étrangers ne pourront pas voter aux élections nationales.

9. Comment va faire François Hollande pour relancer la croissance ?

François Hollande veut assurer un tournant en favorisant les entreprises et l’industrie en France et limiter le pouvoir de la finance. Sur ce terrain, rien n’a été fait par le président après la crise financière de 2008.

De nombreuses mesures fortes sont prévues pour relancer l’investissement : création d’une banque publique d’investissement pour prêter de l’argent aux entreprises ; une réduction à 15% de l’imposition sur les bénéfices des TPE ; une mobilisation de l’épargne des Français vers les PME avec la création d’un « livret épargne industrie », un soutien de grands projets industriels européens.

Et afin de dominer la Finance : une interdiction pour les banques françaises d’avoir des filiales dans les paradis fiscaux, une séparation des actions spéculatives des banques et des opérations de dépôts, une taxation des transactions financières, une interdiction des produits toxiques.

10. Comment François Hollande va réduire les déficits ?

François Hollande s’est engagé à atteindre en 2017 l’équilibre budgétaire (0% de déficit). Il souhaite avoir une gestion vertueuse des finances publiques. Lui même est issu de la Cour des Comptes.

Comment va-t-il faire ? 70 milliards d’euros sont chaque année déboursés par l’Etat dans des niches fiscales (exonération d’impôts, avantages fiscaux) à l’efficacité quasi inexistante. A titre de comparaison, les 60 000 postes dans l’éducation coûteront 1,9 milliards d’euros au terme du mandat. Ces niches fiscales seront plafonnées à hauteur de 10 000 euros par an et par personne, si bien que les classes moyennes ne seront pas concernées.

Les efforts pour le redressement de la France seront demandés en priorité aux foyers les plus riches (tranche supplémentaire à 45 % pour les revenus compris entre 150 000 euros et 1 million d’euros par part, annulation des allégements de l’ISF votés par la droite en 2011) et aux grandes entreprises (35% d’imposition sur les bénéfices contre 15% pour les PME).

François Hollande va donc opérer un redressement des finances publiques avec un soucis de justice sociale.

Voila. Le changement, C’est dimanche! Votez!

Présidentielle2012> Rétention intellectuelle sur BFMTV…

Dans sa chronique  »Présidentielle 2012 » sur BFMTV, Christophe Jakubyszyn a cité des extraits d’un de mes billets repris par le site toushollande.fr. C’est gentil, sauf que la lecture qui en a été faite exige quelques précisions, un droit de réponse…

Dans cette chronique du Mercredi 04 avril, portant sur la présentation des propositions de François Hollande pour les 100 premiers jours de sa présidence s’il est élu, le chroniqueur de BFMTV, Christophe Jakubyszyn est revenu sur la convergence de vue entre François Hollande et Barack Obama. En effet, comme François Hollande, Barack Obama, dans une allocution radio hebdomadaire du 31 mars dernier, avait proposé d’augmenter les taux d’imposition pour les personnes gagnant plus d’un million de dollars par an

Aujourd’hui, les Américains les plus riches payent des impôts à des taux parmi les plus bas depuis 50 ans  (…) Ce n’est pas juste. Cela n’a aucun sens »

Voulons-nous continuer à accorder des réductions d’impôts aux Américains les plus riches (…) Ou voulons-nous continuer à investir dans des choses qui feront croître notre économie et nous maintiendront en sécurité? Parce que nous ne pouvons pas nous permettre de faire les deux .

Barack Obama, 31 mars 2012 [Les Echos]

Pour tous commentateurs politiques vigilants, cette déclaration fait écho à celle de François Hollande: Taxer les très hauts revenus à hauteur de 75% …

« J’ai considéré, j’en fais ici l’annonce, qu’au-dessus d’un million d’euros par an, le taux d’imposition devrait être de 75%. Ce n’est pas possible d’avoir ces niveaux de rémunération »

François Hollande, 27 Février 2012.

La mise en parallèle de cette information (qui avait échappé à BFMTV), je l’ai souligné dans un billet titré  »Taxer les hauts revenus : Barack Obama s’aligne sur François Hollande ». Billet publié sur ReservusBlog, repris sur le portail toushollande.fr.

L’antériorité de la proposition de François Hollande légitime l’affirmation dans le titre de ce billet. Un mois après FH2012, Barack Obama s’aligne donc sur la proposition française du candidat socialiste. C’est mon avis. Écoutons ce qu’en pense BFMTV…

Ne pas voir de convergence de vision politique entre ces deux propositions [Obama/Hollande] à un mois d’intervalle, c’est faire preuve de  »rétention intellectuelle ». A moins d’affirmer par là, la nouvelle ligne éditoriale de  »Présidentielle2012 » sur BFMTV. Je vous concèderai volontiers la première hypothèse si vous voulez... Aussi, permettez que j’apporte ici quelques précisions, mon cher nouveau lecteur, christophe Jakubyszyn…

1. Sur Angela Merkel : L’information sur le divorce de la Merkozy a été publiée le 15 mars dernier par le Financial Times Deutschland avec ce titre en français  »Merkozie, c’est fini ». D’après une récente confidence rapportée par le Spiegel, Angela Merkel envisagerait l’ajout d’une annexe au traité européen de stabilité concernant les leviers de la croissance. Comme François Hollande, Elle pense que la renégociation du pacte de stabilité est possible, comme nous rappelle Jegoun. Voila de quoi alimenter une prochaine chronique sur BFMTV…

2. TousHollande.fr n’est pas le site officiel de François Hollande. C’est un portail de soutien à la candidature de François Hollande, animé par des blogueurs et des e-militants. Ce très bon portail reprend les billets des blogs pour la campagne #FH2012.

Donc, pour votre information (à défaut de nous la donner), le site officiel de François Hollande c’est : Françoishollande.fr. Merci de le visiter, il reste 17 jours avant le 1er tour. Vous y trouverez son programme détaillé, l’agenda du changement des 100 premiers jours de sa mandat, la rampe de lancement…

3. Sur Barack Obama: Affirmer que  »Barack Obama a intégré le comité de soutien de François Hollande » n’engage que vous et ne n’appelle pas de réponse. Cependant, cela laisse penser à une  »impartialité » de  »Présidentielle2012 » dans cette campagne 2012.

Rassurez-vous, je ne reviendrais pas sur le  »gargarisme » de BFMTV au Salon de l’Agriculture, ni même sur la couverture exceptionnelle du meeting de Nicolas Sarkozy à Villepinte, mais je ne peux pas me soustraire à l’obligation de solliciter votre sens critique sur la vidéo ci dessous du nouvelObs.

C’est un spot publicitaire (exclusivement sur BFMTV) qui fait valoir les thèses de campagne de Nicolas Sarkozy: la lutte contre l’illettrisme et l’aménagement des rythmes scolaires, etc… la majorité des propositions sont d’inspiration libérale du think tank de l’institut Montaigne qui propose ainsi d’assouplir les conditions de rupture d’un CDI, d’instaurer un chèque syndical, ou encore de réduire les cotisations patronales. Des thèse  « fidèles » donc aux arguments de campagne de l’UMP. D’ailleurs, le CSA instruit un dossier sur cette campagne de publicité. C’est … frappant…

Un commentaire?

Mes amitiés à Jean Jacques Bourdin, à Ruth Elkrief et à François Lenglet…

Cordialement,

Guy Alain BEMBELLY.

Ce soir, un petit air d’ORTF…

Déjà, le jeudi 26 juin 2008,

Sur les chaines de télévision françaises

Sans commentaires

François Hollande: Droit dans les bottes d’Alain Juppé…

Alain Juppé a tout essayé, mais François Hollande a été à la hauteur de son ambition. Prendre le dessus sur ‘’le meilleur d’entre nous’’ n’est pas chose aisée. Débat réussi.

De nos jours, on écoute la télé et, on suit le débat sur Twitter. De l’avis unanime des twittos, François Hollande a tenu bon, il a fait montre d’une véhémence qui a suscité l’admiration !

Et pourtant, les premières minutes ont été laborieuses. Alain Juppé semblait maîtriser ses chiffres. Puis, l’offensive Hollande sur la TVA sociale poussant Alain Juppé dans des approximations et des phrases telles que…

 » Nous verrons ce que vous ferez, Monsieur Hollande »

Comme s’il avait admis l’hypothèse d’une victoire à venir de François Hollande. Il n’y croit plus comme l’ensemble de l’UMP. Ou encore

« Je ne suis pas Président de la République ou candidat, vous l’avez remarqué…

Cette phrase est à l’image de son refus de solidarité dans le bilan de Nicolas Sarkozy. Reconnaissant à plusieurs reprises les échecs de la politique actuelle. On retiendra aussi la réplique suivante de François Hollande:

« Monsieur Juppé, il est trop tard! » (F. Hollande)
Cela sonnait comme une évidence. Et d’ajouter sur son arrogance supposée,

« En matière d’arrogance, je pense que chacun a à faire son examen de conscience » (Juppé)

Mr Juppé, Vous avez quand même des rechutes possibles… (Et toc!)

Aucune allusion capillaire bien sûr, mais au très célèbre  »Je suis droit dans mes bottes » d’Alain Juppé. A l’instant. Monsieur le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy Henri Guaino a ‘’pété un câble’’ sur iTélé (23H12). Il était invité pour commenter le débat de France2. Une mauvaise humeur qui valide l’avis selon lequel: François Hollande a encore marqué des points.

En attendant

Sortir du Nucléaire?: Mélenchon propose un référendum….

Mélenchon…

Dans son débat sur France Télévision face à Jean François Copé, le représentant du Front de Gauche à la Présidentielle de 2012, Jean Luc Mélenchon propose un référendum pour la sortie (ou pas) du nucléaire.

Il est pour la sortie du nucléaire et, dans un souci de compromis, propose à la collectivité une consultation populaire: Demander leur avis aux français sur la sortie (ou pas) du nucléaire.

La météo nucléaire ci dessous donne quelques indications et pistes de réflexion..

Vraie question ou simple argument de campagne? Personnellement, je n’ai un avis tranché sur la question de notre avenir énergétique. En savoir un peu plus, sur le Mox par exemple, ne serait pas une mauvaise chose. Alors, Êtes vous pour ou contre un référendum sur l’avenir énergétique de la France?

Deux questions donc. 1- Pour ou contre l’idée du référendum. 2- Pour ou contre la sortie du Nucléaire?

CC à Eric Mulhouse.

Liberté?: Non merci, c’est pas la peine… de mort.

Guilty.

J’ai beaucoup hésité, puis, j’ai pris mon clavier pour vous faire part de mon sentiment sur notre nouvelle jouissance collective face à l’humain  exposé à la vindicte populaire, face à ces ‘’condamnés à mort’’, alliés d’hier, despotes déchus livrés à la foule, morts et exposés à la vue de tous, sur grand écran. Requiem…

Après la Libye,  nous aurons droit dans quelques semaines, aux images du Syrien Bachar El Assad courant nu, affolé et livré à la colère du peuple syrien.. Je vous dresse la scène.

‘’Il est capturé suite aux bombardements de son palais par les forces de l’Otan, par les troupes américaines dont c’est la dernière mission avant le retour des GI aux USA pour Noël.  A Damas, une foule en liesse chante, et hurle Mort au Tyran! Allah akbar (en Arabe : الله أَكْبَر) ! Liberté! Démocratie!  Son long corps maigre gisant aux abords de la fosse sceptique de son palais. Corps déchiqueté, mutilé, son pied gauche sur le bas côté de l’allée…‘’ Inéluctable…

Certains l’attendent à juste titre. Ces mères et femmes endeuillées depuis des années. ces familles meurtries. D’autres espèrent simplement la fin de ce régime sanguinaire, la fin d’une souffrance collective.

Introspection. Sommes-nous entrain d’instaurer la peine de mort à géométrie variable? Et, le Tribunal Pénal International, servira t-il encore?. Précision. Il est de notre devoir d’œuvrer pour la fin de ces régimes. Et cela sans aucun doute, cela ne peut durer.

La fin de l’horrible Colonel Libyen n’a pas soulagé ma peine du 19 septembre 1989, dans le désert Africain lors du crash de l’avion DC 10 d’UTA, vol Brazzaville-Paris. Un lourd tribut, particulièrement une amie de Lille. Elle avait enfin passé ses vacances dans sa famille. au Congo. La veille de son départ de Lille, on avait partagé sa joie pour ce voyage vers sa terre natale. Étudiante à Compiègne, c’était son premier retour sur Brazzaville. Et, Elle n’est jamais revenue. Elle était dans ce vol-retour, avec sa mère…

Je n’ai pas aimé le passage de Kadhafi à Paris en décembre 2007. Real politik? Business? Peut être. Grossière erreur, certainement. Aujourd’hui, les mêmes se ‘’réjouissent’’ comme pour effacer leurs errements d’hier. Voltaire écrivait :  »Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m’en charge!… » . Ou l’inverse…

Sur le plan moral, le monde est entrain de légitimer une pratique que nous reprouvons tous. La peine de mort. Rendre justice, ce n’est point aller à l’encontre de ses convictions. La barbarie est l’apanage des sans morales. Ce comportement à l’identique de ceux-là même que nous combattons est, à mon avis,  une dérive collective qui légitimerait presque les viles atrocités de ces tristes personnages. Faire pire que son bourreau…

Nous réjouir de cette justice, c’est se mettre au diapason de l’atrocité qui la caractérise. Ces dirigeants sanguinaires nous ont vaincu, moralement en tous cas. Ils ont fait de nous des êtres à leur image: Sans cœur, capables des pires turpitudes et sentences, des mêmes comportements… Eux au moins s’en cachaient. Œil pour œil…

Prendre la vie sans remords. S’en réjouir presque, être indifférent, c’est se déshumaniser. Le faire au nom  de la Liberté? Le lit de cette liberté est épineux. Non merci, je resterai debout.

Certains parlerons de passion de l’indifférence face à la mort d’autrui. Et c’est très différent du mépris, de la joie face à la mort, du plaisir face à la souffrance, c’est rechercher de la sérénité dans ce monde de brutes. Argument  peut être valable  pour les familles victimes de ces dictateurs. Peut être…

Et pour nous? Indifférence par solidarité? Ou pure indifférence face à ce nouveau paradigme mortuaire? Le prix de l’obtention de la liberté? Quelle liberté?

Je préfère rester prisonnier de mes certitudes qu’être libre de toutes contraintes morales.

Être libre, c’est surtout pouvoir l’être face à ses propres pulsions. L’être donc contre soi. La liberté ne peut être entachée du sang de son tortionnaire. Être libre, c’est avoir le choix, si l’on peut. Réfléchir…

Sinon, rouvrant les arènes pour dictateurs. Les peuples opprimés y seront conviés, feront face à leur bourreau d’hier et, la seule issue possible serait la mise à mort. Et, le peuple applaudira. Retransmission sur Internet et tous les réseaux sociaux en format BHL Liesse garantie…

Non merci, la liberté, c’est pas la peine… de mort.

Sans moi.

Livre ‘’rose‘’ des Écritures: Le «Cantique des Cantiques»…

le-cantique-des-cantique

Cantique des Cantiques? C’est une référence de la littérature que l’on trouve dans… la Bible! Oui, dans le «Livre des Écritures» de l’«ancien Testament», au milieu de mille et une pages.

Que de souvenirs! Que de services rendus! Avec des amis de années jeunesse, on s’en inspirait pour écrire des poèmes, on modifiait deux trois mots sulfureux et le tour était joué! Plagiat? Ben voyons, encore fallait deviner d’où nous venait cette inspiration divine, pas dans les bibliothèques courantes, Internet pas encore développé, on était peinard…

Le Cantique des Cantiques, dit aussi Cantique de Salomon, est un livre de la Bible, situé dans le Premier Testament. Poèmes, chants d’amour alternés entre une femme et un homme, tout y est. Ce sont les textes les plus poétiques que j’ai eu le plaisir de  lire. C’est semble t-il une compilation de différents poèmes du IVe siècle av. J.-C.  Peut être écrit par une femme vu la large place qui y est laissée aux personnages féminins. Va savoir…

Extraits (7.6 à 7.13)

Que tu es belle, que tu es agréable,

Ô mon amour, au milieu des délices !

Ta taille ressemble au palmier,

Et tes seins à des grappes.

Je me dis: Je monterai sur le palmier,

J’en saisirai les rameaux !

Que tes seins soient comme les grappes de la vigne,

Le parfum de ton souffle comme celui des pommes,

Et ta bouche comme un vin excellent …

Qui coule aisément pour mon bien-aimé,

Et glisse sur les lèvres de ceux qui s’endorment!

Je suis à mon bien-aimé,

Et ses désirs se portent vers moi.

Viens, mon bien-aimé, sortons dans les champs,

Demeurons dans les villages !

Dès le matin nous irons aux vignes,

Nous verrons si la vigne pousse, si la fleur s’ouvre,

Si les grenadiers fleurissent.

Là je te donnerai mon amour.

Les mandragores répandent leur parfum,

Et nous avons à nos portes tous les meilleurs fruits,

Nouveaux et anciens:

Mon bien-aimé, je les ai gardés pour toi.

A lire entre les lignes. Écrits sulfureux? Textes profanes? Faut dire que la sexualité et l’érotisme sont naturellement abordés lors des études et débats bibliques comme une dimension respectable de l’amour humain.  Dans les Écritures, la relation amoureuse et sexuelle entre un homme et une femme est considérée comme une bénédiction de Dieu, comme un cadeau inestimable et qu’il faut en profiter tout en restant fidèle à la même personne. Faut voir…

On peut s’étonner de la présence de ce chant d’amour dans la Bible, l’érotisme est peut être spirituel. Relire pour s’en rendre compte. Sinon, décantons  le Cantique