Virer Manuel #Valls? L’autre hypothèse du #remaniement …

« Plusieurs intimes du président de la République le pressent de congédier Manuel Valls, qu’ils accusent de jouer au pompier pyromane » écrit le Point qui cite un article du Parisien.

Ramaniement Valls Ouf Matignon

Le point.fr a accès au contenu en illimité du Parisien et nous explique que, c’est encore Julien Dray -l’endimanché du Président qui s’y colle. L’idée: « Exfiltrer Manuel Valls de Matignon » au profit de l’ancien  maire de Paris – Bertrand Delanoe– qui présente selon lui une meilleure alternative pour rassembler la gauche avant 2017. Il se dit dans l’entourage très proche de Pépère (c’est du off), que «Manuel Valls agace», il « joue les pompiers pyromanes, cherche à isoler François Hollande, lui couper l’herbe sous le pied » avec sa politique pro-business de droite, pour apparaitre indispensable en 2017, voire le remplacer si besoin comme the candidat open-bar d’une gauche éclatée par ses soins. Les Hollandistes historiques découvrent « la trahison de M. Valls« , une hypothèse dénoncée sur les blogs de la vraie Gauche depuis son arrivée à Matignon (lisez les blogs!).

Déchoir Manuel Valls de Matignon?  Sursaut un peu tardif et cela n’effacera pas le mal fait à la Gauche et à la France. Le virer, c’est lui rendre service, c’est l’exfiltrer du désastreux bilan -politique et surtout moral- de la Gauche au pouvoir depuis 2012, il est comptable, c’est son bilan (politique). Le virer, c’est lui tailler un costume en virginité (politique) dans l’hypothèse d’une débâcle en 2017, le virer, c’est rendre service à la Gauche Finkielkraut. Alors, le Garder? Au point où en sont les choses, je ne sais pas, c’est vrai qu’il n’a vendu que 410 exemplaires de son bouquin, ce qui ne plaide pas en sa faveur, mais le virer que pour ça, c’est limite une discrimination (littéraire), je crois.  Au final,  on s’en fiche, en vrai…

Débrouillez-vous !

Oui, Manuel Valls, c’était un choix perdant-perdant. Maintenant vous savez.

./…

#Net influence: Pourquoi Nicolas ne blogue plus ses stats…

240_F_52967877_HXMzXrLuWkYxrgC3nLc3laibI2uqZzzhLe Web change, les blogs évoluent, une mutation perpétuelle dans ses relations humaines et dans ses outils. Certains se posent la difficile question: « Pourquoi je blogue« . L’ami Gauche2Combat y répond avec intelligence dans un billet qui mérite votre attention. D’autres, perdus dans les grandes valeurs actuelles de la Droite et des extrêmes tentent de nous expliquer pourquoi ils ne bloguent pas ou si peu au lieu de nous dire pourquoi ils ne publient plus leurs stats…. Ah les stats! Ce bon vieux reflet de l’influence d’un blogueur z’influent! L’alpha et l’Oméga des idées, des courants d’idées. les stats, c’était le pavois…

On assiste -semble t-il- à la fin d’une époque, d’une tradition, celle de publication des stats, longtemps au coeur de la stratégie de blogage chez certains.  Aujourd’hui, c’est de ce silence statistique qu’il faut débattre. Comment l’analyser, comment l’interpréter?

Il n’est nullement question d’invectiver, ni de se moquer -juste un peu-, il est surtout question de savoir où en sont les «blogueurs de gouvernement», c’est-à-dire ceux qui soutiennent encore les «idées Valls» et, quel est leur poids -ou z’influence– sur ce qu’on appelle la «Blogosphere de Gauche». Ce billet est une interrogation, appelle à une réflexion sur le bouleversement politique qui s’observe aussi sur les blogs (politiques), un constat symptomatique de la déchéance des idées portées par l’exécutif actuel.

image

Bref, je me demande: Pourquoi Nicolas ne blogue plus ses stats? Oui, pourquoi l’addict renonce à son marronnier du mois-de-l’année. Derrière cette interrogation style je me moque un peu -beaucoup-passionement-à la folie- , se cache une vraie interrogation sur l’importance supposée de certaines références sur les blogrolls de Gauche, je m’interroge sur certaines fréquentations (blogs racistes, Facho-vichystes et antisémites) que certains valorisaient, -je cite-: « Ma consœur Elooooody connait l’honneur suprême. Didier Goux a ajouté son blog dans sa blogroll. Selon les mois, ça va lui valoir des milliers de visiteurs supplémentaires et elle sera canonisée. –Jejoun, Fév.2013-« , et valorisent encore pour leur capacité -nous disait-on à alimenter nos blogs en lecteurs. Canonisée, rien que ça.

Des questions. A quand le retour des «stats-youplaboums» chez Nicolas? Pourquoi il ne blogue plus ses stats? Pourquoi ne pavoise t-il plus? Effet @b? Je pose la question.

./…

Déchéance sans « la binationalité »: ils ont craqué, ça eu payé…

C’est le jour où tu te rends compte qu’avoir un blog et contester les conneries de l’exécutifpour qui t’avais activement fait compagne– c’est bien. Sous pression et devant la perspective d’un rejet de la loi constitutionnelle au Congrès de Versailles, Manuel Valls a été prié par le Président de la République de réviser sa copie et de présenter une version respectueuse de l’Égalité des français devant la connerie. Aujourd’hui à l’assemblée nationale devant la commission des Lois, il présentera la version suivante nous apprend iTélé

      

Oui, François Hollande décide, Manuel Valls exécute. Et voilà la #DécheancePourTous! La Binationité dans la Constitution Y a plus, c’est finite! (Coluche). Et hop dans une loi d’application! Pas cités mais ciblés comme d’hab’, ça me va, on fera avec cette idée à la con, je me répète, c’est une imbécilité! Je ne sais pas pourquoi, mais cela va énerver ceux qui se croyaient plus égaux que les autres (Raté! Ça t’énerve hein? Oui toi là toi, tasVu?). Maintenant, on peut voter le truc « déchéance de nationalité » qui ne servira a rien je le rappelle, mais bon, là, je fais quelquess «youplaboum» avant d’aller au boulot.

À suivre? La déchéance de laïcité avec cette autre idée à deux balles qui circule et qui progressivement s’installe à Gauche chez ceux qui se croient toujours plus égaux que les autres: « Être Islamophobe, CépasGrave! ». Euh … non. Aussi, vous m’excuserez de ne pas m’excuser de toujours vous coller des baffes sur les faits de racisme, d’islamophobie, d’homophobie et d’antisémitisme par respect pour la Constitution qui n’intègre pas l’inégalité comme vous le savez désormais. Donc, des claques ici et sur twitter et merci de ne pas me remercier! Faire tourner la machine à baffes restera toujours un plaisir -et un succès- et vous le valez bien. Cordialement.

Un changement est toujours possible, mais à la fin c’est (toujours) Christiane Taubira qui gagne.

Elysée Christiane Taubira démissionne

La Garde des sceaux vient de démissionner après avoir résisté de l’intérieur pour virer de la Constitution l’idiote version de la déchéance de nationalité, c’est fait. Avec panache,  elle se retire sans attendre le remaniement du gouvernement, mission accomplie.

Taubira démissionne
Tweet Taubira Démission

Vive la République, Vive Christiane Taubira et Vive la France! Je vous remercie.

Égalité.

./…

Cette «définition de la laïcité» va vous plaire (ou pas)…

Par les temps qui courent, un peu de pédagogie ne fera de mal à personne. Qu’est ce que la laïcité? Plus facile serait de croire que «la laïcité c’est le fait d’être laïque dans la Cité» Y a mieux...

definition laicité

Votre avis m’intéresse et nous allons insister – si vous voulez bien- sur l’un des trois principes de cette définition: la laïcité, c’est l’égalité des Droits (et des devoirs), c’est à dire, – et c’est là que ça devient intéressantqu’il n’ y a pas de raison de donner plus aux uns qu’aux autres, excluant d’accorder tout privilège public, soit à une religion, soit à l’athéisme. Alors, question: Êtes-vous -vraiment- laïque? Dites pourquoi-comment.

Répondre, c’est déjà l’être – un peu-, l’expliquer, c’est y réfléchir, pour soi.

./…

État d’urgence: une « bonne affaire » pour Manuel Valls … 

En vigueur depuis depuis le 13 novembre (attentats Bataclan),  l’état d’urgence est devenu une « bonne affaire  » (politique). Depuis les ondes de la BBC, Manuel Valls a déclaré que l’état d’urgence devrait rester en place «jusqu’à ce que l’on puisse se débarrasser de Daech»

D’abord une chose: Que le con qui avait voté pour Manuel Valls en mai 2012 se dénonce! Déjà, sa loiRenseignement n’a pas empêché les terroristes de se balader tranquillement dans Paris sur plusieurs sites – et en réseau avec la Belgique-, et voilà qu’il nous offre la Déchéance de nationalité, ses coups de griffes dans la laïcité avec en prime cette déclaration où il nous informe, que son « mandat de Premier Ministre élu » l’autorise à nous « assigner à résidence » jusqu’à pas date! On peut s’inquiéter. Se débarrasser définitivement de Daesh? Qui ne l’espère pas? J’aimerais juste savoir comment il compte s’y prendre et surtout combien de temps cela va durer. Et pourquoi pas insérer l’état d’urgence dans la Constitution tant qu’à faire? Et dans la foulée, qu’on annule aussi la présidentielle 2017 pour cause d’état d’urgence et de menace terroriste, par exemple. Sinon, S’il compte appliquer les recettes de la lutte contre le chômage pour éradiquer les bâtards identitaires de Daesh, alors on n’est pas couché. Et twitter se moque déjà …

image

La peur est une «bonne affaire» en politique et le Grand Marabout n’a pas fini de solder la Gauche, y a pas (État d’) urgence.

./…

L’affaire du « Jet privé de Valls »: A-t-il (vraiment) remboursé les billets pour sa famille?

Retour sur le « Air Jet-Valls », une affaire grave pour deux français sur trois, juin 2015.

img_1816

Le «contexte». Samedi 06 juin 2015 Manuel Valls avait décollé de Poitiers en plein Congrès PS pour assister à la finale de la Ligue des champions à Berlin qui opposait la Juve de Turin à son Barça natal – son côté binational-. Après match, retour à Poitiers avec le Jet de fonction, un aller-retour et une facture aux alentours des 20 000 €, c’est beaucoup. «Un privilège inséparable de Matignon Premier ministre toujours et partout, quand je vais à un match de football, «invité» par le président de l’UEFA Michel Platini, un honneur rendu à travers ma personne à la France, c’est un privilège que d’être l’objet de cette distinction». Tel était sa ligne de défense comme l’écrivait Bruno Roger Petit dans Challenges. Sauf que …

Valls Jet privé

Voyager en « Jet-privé-de-fonction-en-famille aux frais du contribuable », c’est mal. Pris la main dans le sac, Manuel Valls était revenu sur l’Affaire de son Jet-Privé-en-famille le 11 juin à l’ile de la Réunion pour des aveux, et une promesse: «Dans le cadre de ce déplacement officiel, j’ai utilisé les moyens mis normalement à la disposition du Premier ministre (…) Deux de mes enfants m’ont accompagné (…) J’ai décidé d’assumer la prise en charge du voyage de mes deux enfants, c’est-à-dire 2.500. Si c’était à refaire, je ne le referais pas».

manuel-valls-acc80-berlin-le-premier-ministre-sengage-acc80-rembourser-2500-euros-pour-ses-enfants1

Une déclaration solennelle, devant les français  …

Ouais, passons. Un aller-retour à plus de 20 000 € pour 2300 km hors-forfait, et le remboursement de la « part-enfants », c’était le deal avant l’été 2015. Après cette promesse de remboursement, plus rien. Je crois qu’il serait bon de savoir si ces sommes ont bien été versées au Trésor public pour l’exercice  comptable 2015. En gros, les français veulent savoir s’ils ont été remboursés par Manuel Valls, pour «lever toutes ambiguïtés» car les français n’ont pas besoin de «polémiques inutiles» comme il aime le dire. On va supposer que «oui» vu la petitesse de la somme comparée au coût global du voyage pour un match de foot. N’empeche, un justificatif de paiement (facture, reçu, ticket de caisse, etc.) ne serait pas de trop. Donc, copie carbone à Matignon (Gouvernement.fr) pour le justificatif de paiement que tout français est en droit de demander, la transparence. D’avance merci et tous mes vœux pour cette année 2016. Dans l’attente …

Bien cordialement.

./…

#CharlieHebdo 1 An après: Ni Dieu ni Maître même nageur…

2015? l’effroyable année que Charlie résume à la UNE avec ce titre: «l’assassin court toujours».

image

Barbu à sandalette coiffé  d’un triangle, kalachnikov en bandoulière, robe entaché de sang, ce « Dieu » est une symbolique transversale qui caractérise assez bien la «déferlante de religiosité» dans nos sociétés. Si le (Bon) Père-Noël est une ordure,  que dire de Dieu? Un «dealer» car la religion est l’opium du peuple comme l’écrivait Karl Marx, un piètre «Maitrenageur-», il a gardé pour lui la bouée – de sauvetage-, nous laissant seuls et apeurés dans cette grande piscine remplie par nos larmes et par le sang versé des nôtres, l’œuvre de son entreprisesansfrontières: la Religion.

Charlie à la UNE avec ce titre: «l'assassin court toujours»

La Prière-à-Dieu attendra, on annule le Pardon because «l’assassin court toujours», ses complices aussi. Pour Dieu ce binational -pas que Français-, je demande «la déchéance de nationalité» pour «complicité de crime contre notre humanité et pour non-assistance à personnes en danger». Notification lui sera faite par notre très cher Michel Galabru qui vient de nous quitter.

Lire: Mon 2015 à moi, excellent billet de tonton-Phil /...

Merci Jean Yanne pour le titre

./…

 

Dans les yeux d’Anne Sinclair: «Dérangeante et inutile déchéance»…

Billet ex-concessis de la blogueuse Anne Sinclair, extrait: «Ce que les esprits les plus cartésiens ignorent souvent, c’est qu’une proposition même juridiquement conforme, peut être politiquement dévastatrice. Pour cela, il suffit que coagulent un sentiment de tromperie, (…)  un désarroi idéologique face à la montée inexorable d’une extrême droite qui, à chaque scrutin, gagne du terrain, et l’étincelle peut se faire brasier».

imageimage

Pendant que certains s’égarent dans les «grandes valeurs de l’extreme-droite (mon avis), elle revient -pour nous- sur cette notion via un éclairage simple: «les valeurs, c’est comme la culture quand on a tout oublié: ce qui reste pour faire tenir ensemble une histoire et un peuple». [Anne Sinclair]. Et plus+ sur The blog/Huffpost.

.

/…

De l’Esprit des Lois.: M. Valls, l’article 8 décret avril 1848 et ma nouvelle « Fleur de Lys » …

esprit_loix_1749Hier matin, je voulais revenir sur la tribune – qui depuis à fait flop – de Manuel Valls sur Facebook avant de m’arrêter sur un point de détail: La modification de sa tribune « faiblesse des arguments » dans ce qui s’apparente désormais à un vrai ratage (politique).

Aussi, pour ne pas alourdir ce texte, on va s’arrêter sur un autre point cité par Manuel Valls: La première procédure de déchéance de nationalité instituée par la IIème République qui se réfère à l’article 8 du décret du 27 avril 1848 portant sur l’abolition de l’esclavage.

1. De l’article 8 décret du 27 avril 1848 sur l’abolition de l’esclavage…

Manuel Valls a dit: « (…) souvenons-nous que la première procédure de déchéance de nationalité a été instituée par la IIème République, à l’article 8 du décret du 27 avril 1848. Il s’agissait alors d’exclure de la République les esclavagistes qui refuseraient de se conformer à l’abolition de l’esclavage. Une mesure de déchéance après condamnation pour un crime terroriste par un tribunal indépendant n’a absolument rien à voir avec les actes discriminatoires du régime raciste et antisémite de Vichy.»

[Réponse]: D’abord une chose, on ne va pas faire à Manuel Valls le «reproche de s’égarer dans les grandes valeurs en oubliant le contexte» pour étayer son argumentaire comme il l’a fait récemment dans le JDD.

Valeurs égarées de Manuel Valls

Restons dans le contexte. Face à un si long voyage intellectuel, la politesse exige que nous lisions l’article 8 cité par Manuel Valls. Il est écrit: « A l’avenir, même en pays étranger, il est interdit à tout Français de posséder, d’acheter ou de vendre des esclaves, et de participer, soit directement, soit indirectement, à tout trafic ou exploitation de ce genre. Toute infraction à ces dispositions, entraînera la perte de la qualité de citoyen français. Néanmoins, les Français qui se trouveront atteints par ces prohibitions, au moment de la promulgation du présent décret, auront un délai de trois ans pour s’y conformer. Ceux qui deviendront possesseurs d’esclaves en pays étrangers, par héritage, don ou mariage, devront, sous la même peine, les affranchir ou les aliéner dans le même délai, à partir du jour où leur possession aura commencé». L’original…

Décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848
Décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848 Article 8

L’intention est honorable – abolition de l’esclavage -, mais difficile cependant de s’en référer pour établir une mesure coercitive en vue d’une éventuelle déchéance de nationalité. En effet, lorsqu’on dépasse le «néanmoins de l’article 8» et son « délai de 3 ans pour se conformer à la loi », lorsqu’on regarde de près les dispositions portant sur l’héritage«les héritiers ont eux aussi un délai de 3 ans- mais – à partir du jour où leur possession aura commencé»-, on peut se demander s’il y a eu des «esclavagistes assez cons» pour tomber dans le piège «déchéance de nationalité», je vous explique – avec d’autres mots-. En gros…

«T’es esclavagiste? C’est pas grave ça se soigne, je t’explique:  Désormais t’as plus intérêt de posséder des esclaves compris? c’est prohibé! [«néanmoins»], tu peux les refourguer à tes gosses, tes cousins, ta maitresse, à qui tu veux – même en pays étranger dans un délai de 3 ans à compter de 27 avril 1848. Pour tes héritiers c’est pareil, ils auront le même délai pour respecter la loi et sans cumul avec tes points détention d’esclaves! Reset, on repart à zéro mon pote! T’as pigé la combine Ducon? Et hop! Prolongation dans la détention des esclaves ni vu ni connu et vas-y que je t’embrouille!». Ah ouais, vous êtes sûr  que ça va marcher? «Ben voyons, 1. tu les gardes tes esclaves et ta nationalité – et tes terres -, et c’est pas nous depuis Paris qu’on viendra te mettre les bâtons dans les trous, 2. Je suis tellement sûr qu’un jour viendra, (…) dans très longtemps,  en décembre 2015 -au pif-, le 1er Conquistador-de-France nous citera en exemple pour justifier la déchéance de nationalité, on pari?» A peu près, enfin presque…

Plus sérieusement. Se référer à cette « Grande valeur de la Gauche passéiste » pour contredire «l’inspiration FN» de la déchéance de nationalité est une maladresse qui contraste avec l’enthousiasme affiché du Front national, désormais honoré par le maintien du dispositif dans la révision constitutionnelle. Et les « déchéances de nationalité avérées » qui marquent cette filiation sont de fraiches dates, les références à Vichy ne sont pas contestables, à ce jour seul Vichy a retiré sa nationalité à des français de naissance: « Entre 1940 et 1944, environ 7000 Français de confession juive seront déchus de leur nationalité, soit 78 % des dossiers examinés. Cette déchéance était bien souvent la première étape avant la déportation. Il faut y ajouter les 110 000 Juifs d’Algérie, dénaturalisés collectivement en octobre 1940 par l’abrogation d’un décret de 1870 leur attribuant la nationalité française. En Allemagne, Albert Einstein ou le futur chancelier Willy Brandt -comme De Gaulle en France- avaient eux aussi été déchus de leur nationalité par les nazis » (source). La « Constitutionnalisation de bonnes intentions » peut se retourner contre la démocratie qu’elle prétend défendre, et des « gens peu démocratiques » peuvent en avoir une autre utilisation. Oui, « le contexte« , une variable. Pour compléter les références historiques, c’est contre l’opinion -et les sondages- que François Mitterrand avait aboli la peine de mort en 1981 (Ouf!)

On peut s’étonner de l’utilisation de cette référence –Abolition de l’esclavage c’est à dire, l’extension de la Liberté – qui allait induire l’Égalité dans la République – pour justifier sa restriction pour certains binationaux nullement terroristes pour qui, l’esclavage reste  et restera une souffrance, une histoire pour la Liberté, celle de la longue lutte des Neg’Marrons – 1ère révolte  et revendication de l’abolition de l’esclavage le 14 août 1791avant une première fausse abolition le 04 février 1794, puis son maintient par Napoléon Bonaparte avant l’abolition définitive le 27 avril 1848, c’est-à-dire, plus de 40 ans après l’indépendance de Haïti le 01 Janvier 1804, peut-être bien par peur de l’effet domino dans les colonies. Alors, insérer « la perte de la qualité de citoyen français des esclavagistes » dans cette Histoire, cépabien ...

L’inefficacité de la mesure dans la lutte contre le terrorisme n’est plus à démontrer, et on peut admettre que ce dispositif « déchéance de nationalité » s’apparente désormais à une nouvelle fleur de Lys -ceteris paribus et va graver, dans le marbre de la Constitution, un fâcheux distinguo dans « la qualité de citoyen français », loin, très loin de l’Esprit de l’Article 8 du décret du 27 avril 1848. « Il faut croire en la force et en l’ouverture de la démocratie française, qui protégera toujours tous ses enfants, sans aucune distinction d’origine ou de religion«  a écrit Manuel Valls, il a raison, et s’en éloigne

Fait à Lyon, le 30 décembre 2015. M. Guy-Alain Bembelly, Nationalité Française «Option Déchéance».

/…

Si j’ai bien tout lu Freud: #Décheancenationalité, exemple n°1….

Donc, si j’ai bien tout lu Freud (...)

Exemple 1. Si j’ai bien tout compris, «un terroriste belge – par exemple- qui foutrait le bordel chez nous -sans se faire exploser-, ne sera pas déchu de sa nationalité -belge-. Et, au nom de la libre circulation des personnes dans l’espace Schengen, il pourra revenir, planqué dans un meuble par exemple, ou avec un passeport allemand, pour se foutre en l’air tranquille en France ». Okay.

1000509261001_1095834620001_bio-top250-sigmundfreud-fame

De l’efficacité de la déchéance de nationalité..

/…