#CharlieHebdo 1 An après: Ni Dieu ni Maître même nageur…

2015? l’effroyable année que Charlie résume à la UNE avec ce titre: «l’assassin court toujours».

image

Barbu à sandalette coiffé  d’un triangle, kalachnikov en bandoulière, robe entaché de sang, ce « Dieu » est une symbolique transversale qui caractérise assez bien la «déferlante de religiosité» dans nos sociétés. Si le (Bon) Père-Noël est une ordure,  que dire de Dieu? Un «dealer» car la religion est l’opium du peuple comme l’écrivait Karl Marx, un piètre «Maitrenageur-», il a gardé pour lui la bouée – de sauvetage-, nous laissant seuls et apeurés dans cette grande piscine remplie par nos larmes et par le sang versé des nôtres, l’œuvre de son entreprisesansfrontières: la Religion.

Charlie à la UNE avec ce titre: «l'assassin court toujours»

La Prière-à-Dieu attendra, on annule le Pardon because «l’assassin court toujours», ses complices aussi. Pour Dieu ce binational -pas que Français-, je demande «la déchéance de nationalité» pour «complicité de crime contre notre humanité et pour non-assistance à personnes en danger». Notification lui sera faite par notre très cher Michel Galabru qui vient de nous quitter.

Lire: Mon 2015 à moi, excellent billet de tonton-Phil /...

Merci Jean Yanne pour le titre

./…

 

L’affaire «DSK et les blogueurs»: les turfistes du web, la presse et l’info équestre …

blogueurs Elysée #Cop21Hébétée, la presse découvre avec effroi qu’elle n’a plus le monopole de l’info. Hier matin sur Franceinfo on pouvait lire: «DSK a rencontré des blogueurs dans un bar-PMU», via un article marqué du sceau de « l’exclu ». Dès les premières lignes de cette info équestre, il fallait s’attendre à l’emballement médiatique, la presse tenait son «scandale du jour», la machine était en marche….

Non, le scoop n’était pas scoop, puisque tout le monde savait, la rencontre «DSK et les blogueurs» du 07 septembre dernier était connu de «tous» dans ce milieu des blogs (politiques) au moins deux semaines avant. Si,  l’info circule très bien sur le net et beaucoup plus vite que l’on ne l’imagine, c’était un «off», disons, un «chuut» c.-à-d. un secret connu par tous mais «le 1er qui le dit a perdu». Bref, un secret de polichinelle pour des agapes à «la Comète» que voici.

L’affaire «DSK et les blogueurs»: les turfistes du web, la presse et l’info équestre

Les «sachants» savaient, ils n’ont pas dépassé le local poubelle, à l’extérieur du bistro. Tout a été dit ou presque, la riposte-blog a apporté des précisions poussant certains journalistes à des correctifs (édits), mais le mal était fait comme on pouvait le lire hier sur Libération en cache: « Il a connu les soirées au Sofitel et au Carlton, mais c’est dans un bar-PMU du Kremlin-Bicêtre qu’il a passé la soirée du 7 septembre. Changement de décor pour Dominique Strauss-Kahn qui … ». Non, le «repère» des blogueurs de Gauche n’est pas un «Bar-PMU» même si la vie des blogs (politiques) ressemble parfois à un sport équestre. Non, Dominique Strauss Khan n’a pas rencontré de simples turfistes et l’angle d’édition de la presse appelle quelques explications…

  • Sur le respect du «off ». Contrairement aux journalistes, les blogueurs ont une éthique, disons, une éthique à Nicomaque, et c’est peut-être là le problème. Dans l’hypothèse d’une rencontre «DSK-Journalistes» par exemple, l’info aurait fuité et cela bien avant la rencontre, les quelques «piques» de DSK contre le gouvernement auraient fait les choux gras des éditorialistes dès le lever du jour, ce ne fut pas le cas pour cette rencontre entre DSK & les «Burkinabé du Web»j’explique, le Burkina-Faso, pays d’Afrique, ex Haute-Volta, se traduit par «pays des hommes intègres»). La naïveté des respectables trublions du Web explique en partie le respect stricto sensu du «off» imposé par DSK. Il faut croire que DSK a été «surpris» lui aussi, par ce Amen et par le peu d’audience sur cette rencontre après les comptes rendus sur les blogs …
  • De l’intérêt des « bonnes feuilles» de DSK sur le Gouvernement. Là, on touche le cœur du sujet. D’abord une chose, «Que celui a brisé le secret du off sur les propos polémiques se dénonce!» [Message de service]. S’attarder sur les seules «indiscrétions» sans mettre en avant l’avis de DSK sur les vrais sujets, c’est l’angle choisi par la presse dans ses éditions. Bonne ou mauvaise chose? Finalement, après réflexion, il est aisé de dire cela arrange bien tout le monde: 1. La presse d’abord, la polémique intéresse les lecteurs et fait vendre 2. Les blogs ensuite, de nouveau au cœur de l’actualité malgré l’attaque ad hominem de grande-sœur-la-presse jalouse de se voir remplacer par de simples amateurs, et 3. DSK, oui, «Jack is back», encore…
  • Sur le supposé « off » brillamment respecté par les blogueurs. Chez les hommes et femmes politiques, la «stratégie carte postale» a horreur du silence médiatique, et on peut penser que la discrétion imposée  par DSK ne l’était pas, ce qui fait dire à Elie Arié, présent lors de ce rendez-vous (je le cite): « pour ma part, je n’exclus pas l’hypothèse (…) que la « fuite » vienne de DSK lui-même, constatant que, une semaine plus tard, les grands médias  ne parlaient toujours pas de cette «soirée historique». Possible, la carte postale de DSK n’avait pas trouvé preneur et l’hypothèse de la fuite organisée devient plausible. Autre hypothèse: «il y avait une taupe dans la salle!». Et si ça se trouve, des photos circulent déjà sur le Darknet, et pourquoi pas des vidéos, ou de simples bande-son vu le nombre de web-addicts présents ce jour là, smartphones à la main.

Au delà de la «polémique», il serait intéressant de s’interroger sur le choix numérique de DSK. Après le « Hello twitter! Jack is back« , puis ses deux billets sur la Grèce via linkedin (Slideshare) (1.#Grèce: «Apprendre de ses erreurs» près de 3.500.000.vues, 2. To my german friends (1.700.000 vues)), DSK confirme sa nouvelle stratégie de communication, l’ancien Boss du FMI fait encore une fois l’impasse sur les anciens moyens de communication. Exit donc l’interview télé, la vieille bonne tribune dans un grand quotidien, ou, un aparté avec un journaliste. C’est donc vers les blogueurs, de simples anonymes que s’est tourné le « presque candidat » de Gauche à la présidentielle 2012. Oui, n’en déplaise à l’institution, les blogs (politiques) font l’actualité, y participe très activement, et cela malgré les « faibles audiences ». Les paramètres de l’influence sont à redéfinir.

Lire: De l’interactivité et des contenus (presse, blogs, réseaux...)

La mutation numérique à laquelle nous assistons change nos moyens d’accès à l’info, et les blogs concourent à l’émergence de ces nouveaux supports d’information, le développement de l’interactivité et des contenus participe à la nouvelle visibilité (des politiques, mais pas que), changement de paradigme. Et une certaine presse découvre l’influence insoupçonnée des blogs, s’étonne et factorise ce qui l’échappe. La blogosphère vit certes de la presse, mais elle la commente, l’alimente souvent et la fait vivre. Non, les blogs ne sont pas morts, quant à la presse …

(…)

« L’esprit Canard Enchaîné » a 100 ans, voici sa 1ère «UNE»…

Après la Reine Elizabeth hier, restons dans l’Histoire, pour changer. Jeanne Barrot (via twitter) nous informe qu’aujourd’hui, notre bon vieux Canard Enchaîné a 100 ans, déjà, et voici sa première UNE. Archive

canard-n1

Oui, le Palmipède est centenaire! Ça calme n’est pas? Dans le Wiki, on peut lire: «Le Canard Enchaîné est un hebdomadaire satirique français, paraissant le mercredi. Fondé le 10 septembre 1915 par Maurice Maréchal, Jeanne Maréchal aidés par Henri-Paul Deyvaux-Gassier, c’est l’un des plus anciens titres de la presse française actuelle». S’inspirant de quotidien L’Homme libre de Georges Clemenceau – très critique contre le gouvernement de l’époque, avant de subir la censure et un changement de nom «L’Homme enchaîné» – , Maurice et Jeanne Maréchal décidèrent d’appeler leur propre journal Le Canard enchaîné.

L'Homme enchainé, L'Homme Libre, Canard Enchainé

Mais il y a  plus vieux que le Canard et c’est pas les meilleurs: Le Figaro (1826), des siècles de conneries, La Croix (1880), Amen! la même équipe, à Droite, Le Chasseur français (1885), toujours les mêmes, Les Échos (1904), Ah! ça change,  L’Humanité (1904), Ouf, enfin à Gauche. Le Canard, c’est d’abord un journal d’investigation (comme Médiapart), les révélations d’affaires scandaleuses que la Presse de Droite évite, devinez pourquoi. Et, CharlieHebdo s’intègre parfaitement dans cet « Esprit Canard ».

5076855_canard1916

Oui, avec le Canard Enchainé, « les bourreurs de crane auront toujours un Chef » à qui causer. Joyeux anniversaire sacré Canard !

Arnaud Montebourg, c’est plus de 63% des valeurs de la Gauche… #Frangy

Un récent sondage d’Atlantico (des gens très à Droite, spécialisés dans les «coups de canif (politiques) et dans les basses besognes contre la Gauche») nous apprend que: «63% des électeurs de gauche estiment qu’Arnaud Montebourg incarne bien leurs valeurs». On le savait, ils découvrent que la #Gauche (Propre) existe, qu’elle respire, et sans assistance …

Arnaud Montebourg 63% des valeurs de Gauche

On ne va pas dire «seulement» car c’est beaucoup (et certainement plus), mais on va leur accorder le bénéfice du doute. Dans ce papier, on peut lire, 54% des français trouvent que Arnaud Montebourg est sympathique (je confirme), qu’il incarne (très) bien les valeurs de la Gauche (aux FdG c’est près de 70%, énorme), qu’il est capable de proposer des solutions nouvelles (41% pour un absent, c’est beaucoup), quil a de l’autorité et, est à l’écoute des français, etc.

Bref, Arnaud Montebourg, 3ème homme de la primaire socialiste de 2011 (17%, derrière F. Hollande (39%) et M. Aubry (30%) et très loin devant Manuel Valls (5 % seulement), n’a pas changé d’habitat (il y travaille seulement), il est toujours bien présent dans le cœur des électeurs de Gauche (du PS au Front de Gauche en passant chez les écolos, Gauche plurielle). Sinon, la messe (politique) de ce dimanche se déroulera à Frangy dans le cadre de la traditionnelle «Fête de la Rose», en présence du Diacre Yanis Varoufakis l’ex Dieu Grec de la Finance. L’homélie (politique) d’Arnaud Montebourg risque de ne pas plaire à Solferino (qui déjà s’inquiète)

Lire(+):Arnaud Montebourg: la «bataille de Poitiers» continue

(…)

F. Hollande : le «nouvel homme fort de l’Europe»? in Die Welt (journal Allemand)…. #NoGrexit

«Flanby»? C’est fini, «François Hollande is the new homme fort de l’Europe»  pense le journal allemand DieWelt dans son édition en ligne du 10 juillet dernier:«Wackelpudding » Hollande wird zu Europas neuem starken Mann».

Hollande Die Welt

Un titre qu’on attribuerait facilement au courageux Alexis Tsipras qui n’a pas démérité dans son combat face à l’EuroGroup et qui se bat aux côtés du peuple Grec depuis tant de mois dans un engagement désintéressé. N’empêche, la dernière déclaration de F. Hollande suscite l’admiration, une promesse à tenir.

F Hollande nouvel homme fort de l'Europe

Interférence dans le dossier Grec avec véhémence sur la question de la dette, met tout en œuvre pour que la Grèce reste dans l’Euro, aide la Grèce dans la rédaction de son nouveau programme avec mise à disposition d’une équipe d’experts français, etc. Et Die Welt d’écrire (google traduction): «(…) la France peut sortir de l’ombre de l’Allemagne et prétendre être à juste titre au rôle de nouveau leader en Europe ». Ce leadership va de pair avec la réussite des négociations sur la dette Grec, une issue de plus en plus incertaine face à la mauvaise foi de l’Eurogroup et son « catalogue d’atrocités » selon Spiegel, et des allemands qui proposent une «sortie temporaire de la Grèce de la zone euro, #Grexit». F. Hollande Homme fort de l’Europe? Possible, à condition de réussir le maintien de la Grèce dans la zone Euro, pas seulement dans l’intérêt des Grecs, mais aussi en prévision de sa réélection en 2017. Oui, cette négociation (toujours en cours ce dimanche soir à Bruxelles) a aussi un enjeu national, ce qui explique peut-être le déplacement de Nicolas Sarkozy aujourd’hui à Bruxelles et sa maladroite prise de parole, il demande à F. Hollande de se rallier à l’Allemagne, encore une connerie (et ça se revendique du Général De Gaulle…).

Relire (billet de 2014) : J’emmerde l’Allemagne!...
Alexis Tsipras), Angela Merkel et François Hollande,: Le Grec Round ...
Donald Tusk, Alexis Tsipras, Euclide Tsakalotos, Angela Merkel et François Hollande

Le « Grec Round » continue. Édit 13 juillet, 08h50: Le jeu de paume est terminé, un accord a été trouvé, «Il fallait réussir» a résumé Hollande.

Accord Grèce F Hollande Merkel Tsipras

Après près de treize heures de discussions, pas de sortie temporaire de la Grèce de la monnaie unique comme évoqué, un projet de compromis entre Angela Merkel, François Hollande, Alexis Tsipras et Donald Tusk, (président du Conseil européen) est en marche, tout va bien.

(…)

Très bon tweet de @Libé! «Il fait chaud» … #Canicule

Breaking news. Ce 01 juillet 2015 à 01h26 du mat’ très exactement, tel Philae depuis la comète Tchouri, Libération (@Libe) a tweeté: 

Qaund Libé tweet il fait chaud

Pas mieux, «Il fait chaud», je confirme. Et Passi partage l’avis de Libé en image.

Qui le premier tweetera «il neige»? Les autres rédactions se préparent déjà (Le Figaro, Médiapart, Le Monde, Le Point, L’OBS, Huffpost etc) pour le très précieux «tweet-météo de la presse écrite», suspens.

(…)

Manuel Valls, nouveau chouchou du Figaro? … #Présidentielle2017

Le très Sarkozyste journal de Droite Le Figaro édite un sondage (commandé et payé à Opinion Way) sur le favori pour la présidentielle 2017. Et le Winner is Nicolas Sarkozy? Non, Manuel Valls!

2015/06/img_1760.png

Quand le Figaro commande un sondage exclusif à la UNE, ce n’est pas sans une arrière pensée (politique) et comme par hasard, le jour de l’ouverture du 77ème Congrès du PS, c’est dire, le tiiming est parfait. Et le Figaro a raison: dans une primaire chez « #LesRépublicains de Droite », Manuel Valls a toutes ses chances face à un Sarkozy en difficulté. Aussi, si l’horloge parlante de la Droite, a désormais un penchant pour l’actuel locataire de Matignon (qui selon le même sondage n’a aucune chance de l’emporter en 2017), alors, Gloire à Manuel Valls! En effet, devenir le préféré de la Droite, le nouveau chouchou devant les historiques (Sarkozy, Juppé, Le Maire, Fillon, Copé, etc), ce n’est pas rien, un véritable exploit, le féliciter. Petit rappel (vidéo Extimités politiques, 10 avril 2012).

Sinon, le jour où le Figaro militera pour la victoire de la Gauche, ou dira du bien de François Hollande, voire du Parti socialiste, on pourra vraiment s’inquiéter. Tout va bien, sondage «poisson pilote» ou «comment éliminer la Gauche avant le 1er tour de la présidentielle 2017».

(…)

A l’ère du numérique, un Journal imprimé comme il y a 100 ans: le « Démocrate de l’Aisne »…

[LeSaviezTu?] Étonnante découverte dans mes lectures de ce matin, j’apprends que, Le Démocrate de l’Aisne est le dernier journal européen fabriqué au plomb selon des techniques anciennes. Une imprimerie à l’ancienne avec de vrais métiers d’antan (linotypiste et le typographe), ça change de l’info-sandwich des BFMTV et iTélé, les flash et alertes! du Figaro qui prennent là un bon coup de plomb dans l’Aisne l’aile. Alors, comment-qu’on-faisait pour imprimer un Journal il y a 100 ans? vidéo JDD

Oui ça calme. Pas le temps de faire les sondages à la con pour influencer le lecteur, à l’époque, les journalistes donnaient l’info, ne la fabriquaient pas (ok, juste un peu), c’était un bien précieux à connerie limitée grâce à sa technique d’édition. Tiens, je vais demander officiellement au Ministère de la Culture que cette imprimerie soit classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Qu’on leur file du blé pour espacer les éditions afin de préserver cette belle scourtinerie de l’info. Si quelqu’un peut lancer une pétition sur Change.org (mais pour garder), ça fera plaisir à Gutenberg, l’inventeur de l’imprimerie…

Merci à Romain P.

(…)

Poutine: « The Fascist in the Kremlin » écrit Politico, un média Américain…

Politico, un media politique non partisan basé à Washington n’y va pas par quatre chemins dans l’analyse des velléités expansionnistes de Vladimir Poutine. C’est à la UNE : The Fascist in the Kremlin. Pas besoin de traduction…

Poutine The Fascist in the Kremlin

Un papier intéressant sur une réflexion: «Comment Poutine élimine ses ennemis de l’intérieur (les opposants) tout en créant de nouveaux alliés à l’étranger» s’interroge Politico.com, l’assassinat de Boris Nemtsov témoigne de cette offensive interne. Sur le plan international le dictateur russe cherche des alliées sur le front occidental, dans les pays voisins, et cela malgré les sanctions économiques, le message de Poutine est clair écrit Politico: «Nous sommes prêts à soutenir tout pays européen qui a des griefs à Bruxelles ou Washington». Un an après l’annexion de la Crimée, la Russie de Poutine est décrite comme un État fasciste expansionniste. «Poutine a apporté le nazisme en politique», déclarait Nemtsov avant son assassinat devant le Kremlin. Destruction de la pensée critique, propagande et lynchage médiatique à la télévision fédérale, incitation au crime par l’État russe etc., ça ne vous rappelle rien?…

Politico va plus loin et évoque l’idée d’une guerre européenne dans les dessins de Poutine. «Le Kremlin a toujours des amis en Europe. Poutine a besoin de leur aide pour démembrer l’Ukraine et d’empêcher que la démocratie n’atteigne les frontières russes. Le dirigeant russe cherche du soutien pour réaliser sa vision dans laquelle n’importe quel pays qui était autrefois sous le régime soviétique ou russe devrait servir Moscou. (…) Maintenant que la Russie est en confrontation avec l’Occident et son économie une bombe à retardement, Poutine veut diviser l’UE en créant des groupes de pression pro-Moscou à Bruxelles. Il ne vise pas seulement les partis d’extrême-droite pour le soutenir mais courtise aussi des élites politiques traditionnelles». Rappelons que Vladimir Poutine a récemment financé le Front National à hauteur 9 millions d’euros via la First Czech Russian Bank (FCRB), ses amitiés avec Nicolas Sarkozy (Président de l’UMP) ne sont plus à démontrer

Pour y parvenir, Poutine exploite les failles au cœur même de l’Union européenne, c’est à dire auprès de ces pays qui ont des liens étroits avec la Russie tout en bénéficiant de la protection de la sécurité de l’OTAN (la Hongrie de «Viktor Orban le petit Poutine de Budapest», les gouvernements tchèque et slovaque par exemple), des états à même d’influencer Bruxelles dans l’intérêt de Poutine. Adversaires ou complices de Poutine? C’est le choix qui s’offre aux chefs d’États européens face à cette vraie menace qui vient de Moscou.

« The Fascist in The Kremlin », sonnette d’alarme…

[Source: Politico.com (Anglais)]. Merci à LadyAp.

Bref, j’ai causé dans la radio … le #Mouv2020 (#Cashinvestigation, #PagesJaunes)

Hier en début de soirée, j’ai été contacté par Mouv une antenne du réseau  Radio France à destination des publics jeunes.

Allo? C’est @bembelly? (Oui, que puis-je pour vous, vous êtes…) -C’est Mouv’, la radio jeune du Groupe Radio France.. (Ah! Dites-moi…) -Pour notre émission de ce soir (le 20h20 avec Guillaume Tatu), on sollicite votre avis sur l’émission d’Elise LUCET d’hier soir (Cash Investigation). En remontant la timeline twitter, on a remarqué que vous êtes celui qui a lancé le Mouv’ement «Désinstaller l’application #PagesJaunes», on veut en parler avec vous dans la séquence Trending Topics, deux trois minutes, etc.

Et voilà pourquoi à 20h20 j’ai débarqué dans (le) Mouv’. Le podcast est dispo, j’ai fait un joli petit montage en souvenirs de mes années Radio Sun FM (101.5 MHz, Lyon), avec les jingles qui font bien. Allez, on’ Air…

Guillaume (et toute la bande), merci pour ce moment et longue vie au Mouv’! (ex le-Mouv’ depuis le 02 février dernier). Bref, j’ai causé dans la radio des jeunes, c’est cool…

(…)