Tags

, ,

La compétitivité! Le modèle allemand et une certaine conception de l’économie prennent un coup sur la tête. Dans Challenges.fr, on apprend que le coût de la main d’oeuvre  en Allemagne, en hausse (quoi?), rattrape celui de la France

5451705-cout-de-la-main-d-oeuvre-l-allemagne-rattrape-la-france

L’institut Destatis, l’équivalent de notre Insee en Allemagne, est formel: le coût horaire moyen d’un salarié a augmenté de 3%. Une progression qui a permis aux Allemands de gagner en pouvoir d’achat. Gagner du pouvoir d’achat, relance économique par la demande etc… Vous suivez?

De quoi ébranler quelques économeux pour qui, la perte de la compétitivité de la France serait liée au coût très élevé de la main d’œuvre."On paie trop les salariés, il faut réduire le coût de la main d’œuvre, nous devons suivre l’exemple allemand! etc…" Et ben non! Il faudrait peut être repenser le logiciel Alain Minc, encore en service à l’UMP et au Medef. Dernière chose, Les chiffres pour le 4ème trimestre en France seront dévoilés en avril par l’Insee mais sauf surprise, écrit Challenge.fr, l’évolution du coût horaire moyen de la main d’œuvre y sera inférieure à celui de l’Allemagne.

Définir la compétitivité sur le seul coût de la main d’œuvre est donc une hérésie. Les "capitaines d’industrie" et associés devraient peut être s’intéresser à la compétitivité hors coût (innovation, gamme des produits, R&D, Stratégie de niche etc…). La baisse du coût du travail n’est pas l’ultime solution.

(Infographie Challenges)

About these ads