Mots-clés

, , , , , , , ,

Tombouctou, c’est l’Afrique et j’aime ce nom. Facile à prononcer, ça sonne comme une belle mélodie du temps de sa splendeur. Elle est située sur le fleuve Niger, « la ville aux 333 saints« , Tombouctou la perle du désert est entre les mains des « barbus« . Elle en a vu d’autres…

Tombouctou, symbole de la culture africaine, est inscrite sur la liste du au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988 le 28 juin 2012. S’y trouve un ensemble de près de cent mille manuscrits, dont certains datent du xiie siècle. Une confidence, cette ville, par son aura, a fait rêver toute une génération de jeunes africains, via les écrits de Cheik Anta Diop.

Tombouctou est un vrai grenier du savoir didactique dans les domaines de l’astronomie, de la musique, de la botanique, de l’histoire (sur l’histoire du Soudan au xve siècle). Le centre de documentation et de recherches Ahmed-Baba (Cedrab), fondé en 1970 avec l’aide de l’UNESCO, recueille certains de ces manuscrits pour les restaurer et les numériser. Ce trésor culturel est à préserver. Il faut y aller…

En attendant la fin de ce « Mali Melo« , se consoler à Bamako avec Amadou et Mariam (feat B Cantat)

Paroles de Tombouctou…

Le sel vient du Nord, l’or vient du Sud, l’argent vient du pays des Blancs mais la parole de Dieu, les choses saintes, les contes jolis on ne les trouve qu’à Tombouctou.

— Affiché au centre Ahmed-Baba

Ô toi qui vas à Gao fais un détour par Tombouctou. Murmure mon nom à mes amis et porte-leur le salut parfumé de l’exilé qui soupire après le sol où résident sa famille, ses amis, ses voisins.

— Ahmed Baba (1556-1627)

Oui. Un trésor culturel, mais surtout des vies humaines

________________________________

[illustration: Pages d'un manuscrit d'astronomie à Tombouctou]

About these ads